cannabis

1.127 T DE CANNABIS, 790 G DE COCAÏNE ET 112 KEPAS D’HEROÏNE PARTIS EN FUMEE : Une incinération stupéfiante

1,127 tonne de cannabis, 790 grammes constitués de 78 boulettes de cocaïne et 112 képas d’héroïne ont été incinérés sous bonne escorte, en présence  du ministre de l’intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo. C’est le fruit de 3 mois de saisies opérés du 20 mars au 26 juin 2015.

La police mène actuellement la vie dure aux trafiquants. En atteste les  saisies records de drogue qui se multiplient. Celles révélées hier ne dérogent pas à la règle, puisque les services de polices, appuyés par la douane, la gendarmerie et l’administration pénitentiaire, ont saisi plusieurs quantités de drogue en l’espace de trois mois (20 mars-26 juin 2015). Une importante quantité qui a été incinérée, hier, aux Mamelles, près du monument de la Renaissance. En ce qui concerne le cannabis, 1,127 tonnes composées de 2448 cornets et 77 joints de chanvre indien ont été brulés. De la cocaïne d’une quantité de 790 grammes constitués de 78 boulettes, saisie à l’aéroport de Dakar, ainsi que 112 képas d’héroïne ont été également réduits en cendre. Des comprimés barbichus ont également fait l’objet de saisie s et brûlés. En réalité,  le directeur de l’Octris  Mame Seydou Ndour précise qu’il n’y a que trois comprimés qui ont été saisis au niveau de la région de Dakar. «Il y a également le hachis qui a été saisi en raison d’une quantité de 421 grammes et trois pierres de cracks », a dit Mr Ndour.  Le sud du pays demeure le pourvoyeur principal de chanvre indien, notamment de la variété Fogny. «Il y a également le corridor malien qui a repris service avec des saisies qui ont été effectués hors de Dakar», a dévoilé le patron de  l’Octris. A l’en croire, les trafiquants ont changé de technique et de zone de débarquement. D’autre part, la  plus grosse saisie  de drogue a été effectuée dans la région de Thiès à Notto Diobass. Pour la cocaïne, la porte d’entrée  est toujours l’aéroport de Dakar. S’agissant du hachis,  c’est au Plateau (centre ville) que la police a effectué la plus grosse saisie. Le crack a été identifié principalement aux Parcelles assainies, Nord Foire, Ouest Foire, Scat Urbam et Keur Massar », a-t-il déclaré.  En tout état de cause, le ministre de l’intérieur Abdoulaye Daouda Diallo parle d’une tendance baissière du trafic de drogue. Mais reconnait-il, les trafiquants ont trouvé d’autres parades pour écouler leurs produits. «C’est dans des bouteilles de gaz vides qu’ils arrivent à ouvrir par le bas en mettant les quantités de drogue de l’intérieur avant de les refermer. Ensuite, les trafiquants procèdent au mélange avec les autres bouteilles de gaz», a révélé le ministre. Toutefois, Abdoulaye Daouda Diallo a soutenu que l’activité de débarquement est en train de diminuer de façon drastique au niveau de Dakar.

M. BA et Cheikh M. SARR

Voir aussi

telechargement-6

AFFAIRE NDIAGA DIOUF Barthelemy et Cie seront jugés le 25 janvier prochain en audience spéciale

Initialement prévu hier, le procès de Barthelemy Dias a été renvoyé jusqu’au 25 janvier 2017 …