Accueil / ECONOMIE / 1081 équipements post-récolte promis aux groupements de femmes de Louga

1081 équipements post-récolte promis aux groupements de femmes de Louga

Le directeur national du Programme d’urgence pour le développement communautaires (PUDC), Cheikh Diop a annoncé que 1081 équipements post récolte seront distribués aux groupements de femmes de communautés de cette région d’ici trois mois. »Louga bénéficiera également de 1081 équipements post récolte dans le cadre du PUDC pour doter les groupements de femmes de matériels d’allègement. Ces équipements seront disponibles dans trois mois à compter de décembre », a dit.M. Diop. Le département de Linguère, dans la région de Louga bénéficie d’équipements assez importants notamment les 82 km de piste de production reliant Linguère à Doly, a poursuivi Cheikh Diop.Cette piste est importante au point de vue économique parce qu’elle permet de faire la jonction entre le bassin arachidier et la vallée du fleuve Sénégal, a-t-il ajouté. Il a également souligné que cette infrastructure va désenclaver le ranch de Doly qui va bientôt accueillir une importante unité de transformation laitière dans le cadre du PUDC. Le ranch est le lieu de regroupement d’un important cheptel. Cette unité de transformation de lait pourra, avec la piste qui va être construite, avoir des débouchées à travers Linguère et tout le Sénégal », a-t-il fait savoir. La piste Linguère-Dolly permettra aussi, selon M. Diop, « de relier en l’occurrence le bassin arachidier, la zone agro-sylvo-pastorale du Ferlo et la vallée du fleuve Sénégal, trois zones agro écologiques à fort potentiel économique ». En plus de ces équipements et infrastructures, il y a le volet électrification rurale qui concerne 90 villages au moins dans la région de Louga. « 64 villages seront électrifiés par extension réseau et 22 villages par voie solaire », a annoncé le directeur national du PUDC qui a ajouté la construction programmée de « forages avec les systèmes multi-villages pour améliorer l’accès à l’eau de toutes ces populations. Il a en outre indiqué que « la deuxième phase du PUDC sera élaborée avec l’Association des maires du Sénégal (AMS) pour que toutes les communes qui n’ont pas pu bénéficier d’équipements ou d’infrastructures pendant la 1ère  phase soient prises en charge lors de la 2-e phase qui démarre avant la fin du premier semestre 2016 ».

Rewmi.com/FBF

À voir aussi

Ali Michael Mansoor # « Le Sénégal fait de bons progrès avec la mise en œuvre du PSE «

Une délégation du Fonds monétaire international (FMI) a salué, mardi, à Dakar, les « bons progrès » …

Entreprises sénégalaises- le commerce représente 52%

Le rapport intégral de l’Agence nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD) sur …