Accueil / International / 130 Peulhs tués au Mali: Le chef d’état-major général des armées limogé

130 Peulhs tués au Mali: Le chef d’état-major général des armées limogé

Au lendemain du massacre de 134 civils à Ogossagou (cercle de Bankass), le président de la République a convoqué un Conseil des ministres extraordinaire. Des décisions importantes ont été prises.

Le gouvernement Malien annonce les limogeages: du chef d’état-major général des Armées et du chef d’état-major de l’armée de terre. Ainsi le Général Abdoulaye Coulibaly est le nouveau Chef d’Etat-major Général des Armées. Il remplace M’Bemba Moussa Keita. Le général de Brigade Souleymane Bamba, anciennement Chef d’Etat-major de l’Armée de l’Air devientl’adjoint à Abdoulaye Coulibaly.

Le tout nouveau Général de Brigade Keba Sangaré, devient le nouveau patron de l’Armée de terre, en lieu et place du général Abderrahmane Baby, celui-là même qui été refoulé du camp de militaire de Nioro du Sahel par les femmes et enfants de militaires tués dans l’attaque de Dioura. Le nouveau Chef d’Etat-major de l’Armée de l’Air devient le Général de Brigade Daouda DEMBELE.

Aussi, une mesure importante mais difficilement applicable a été prise par ce Conseil des ministres. Il s’agit de la dissolution de la milice «DAN NA AMBASSAGOU », constituée de chasseurs traditionnels Dogon. Cette milice dirigée par Youssouf Toloba avait annoncé le 20 mars la reprise de ses activités suite à des « exactions commises contre les populations Dogon » dans le centre du Mali.

À voir aussi

Fianle Sénégal-Algérie: L’heure de vérité !

Demain, le monde entier va nous regarder. Il va nous regarder jouer. Mais, il va …

GO : En défendant son fils, Thione passe à côté…

Si on ne fait très attention, ce sont nos fils qui vont creuser nos tombes, …