téléchargement (5)

136ÈME ANNIVERSAIRE DE L’APPEL DE SEYDINA ISSA LAYE Les Layènes prônent le  dialogue pour résoudre les crises

 

 En conférence de presse, hier, la communauté layène a  estimé que la solution aux crises  actuelles dans le pays et dans le monde est le dialogue.

La communauté des Layènes a fait face à la presse en  perspective du 136ème appel de Seydina Limoumalaye dont la présente édition a pour thème : « Dialogue : une solution à la crise ». La paix dans une société dépend largement de la capacité de ses citoyens à travailler ensemble afin de dépasser les divisions, et favoriser la reconnaissance mutuelle. C’est sans doute dans cette perspective que s’explique la pertinence d’un tel thème. Le comité de pilotage de l’Appel  souligne que cela tient du fait que la célébration de cette édition intervient dans un contexte ou « ce monde qui rétrécit à vue d’œil,  et impose aux hommes des rapports de voisinage tels qu’ils n’en ont jamais connus dans le passé, tout convie l’humanité à un Dialogue constant et une tolérance grandissante condition première de notre bonne cohabitation. » La paix est attaquée dans de nombreuses parties du monde, ou font rage des conflits de diverses sortes. Ces conflits font des milliers de victimes, jettent des milliers de refugiés dans des camps et poussent des milliers de migrants à risquer leurs vies »,  a développé  Seydina Kane Ministre-conseillé et chargé de la logistique.

Non sans exhorter les peuples à s’inspirer des enseignements du MAHDI Seydina Limamou et des illustres guides de l’islam et soufis du Sénégal. Et Seydina Laye Thiaw d’ajouter :  « Nous demeurons convaincus que le dialogue est non seulement un facteur essentiel à prendre en considération pour prévenir des situations de conflits violents, mais aussi pour faciliter une réconciliation post-conflictuelle, bref vivre ensemble. La souffrance est d’autant plus forte que certains acteurs de ces conflits s’obstinent à afficher leur référence à l’islam pour justifier leur barbarie abjecte et leur profond mépris pour la vie et la dignité humaines », a-t-il poursuivi. À cette occasion, de nombreuses décisions ont été prises pour assurer une bonne organisation de la manifestation.  Cependant, le ministre rassure les pèlerins sur la réfection de la route Ndiaga Mbaye qui a été prise en charge par la Lonase en leur offrant une pompe à moto pour dégager les eaux stagnantes.

Khady Thiam COLY

Voir aussi

Amsatou-Sow-Sidibé

23ème  SESSION DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’ONU Amsatou Sow Sidibé plaide la cause de Mbayang Diop

Le Pr Amsatou Sow Sidibé était l’invitée à la 23ème  session de l’Assemblée générale des …

Open