SOCIETE

14ème ANNIVERSAIRE DU NAUFRAGE DU BATEAU LE “JOOLA” L’Etat perpétue le devoir de mémoire, les victimes demandent un “Patriot day”

  • Date: 27 septembre 2016

Le Sénégal a commémoré, hier, le 14ème anniversaire du naufrage du bateau le “Joola”. Lors de cette cérémonie qui s’est tenue à la gare maritime de Ziguinchor, le Ministre des Forces armées, Augustin Tine, a indiqué que l’Etat sera toujours aux côtés des familles des victimes. Pour sa part, le Président de l’association des victimes demande à ce que l’Assemblée nationale vote une loi pour faire du 26 septembre, une journée des patriotes pour commémorer les victimes du naufrage dudit bateau.

Les autorités étatiques, coutumières et religieuses, se sont retrouvées, hier, au sud du pays pour la cérémonie officielle de commémoration du naufrage du bateau le Joola. S’exprimant lors de cette rencontre organisée à la gare maritime de Ziguinchor, Augustin Tine, Ministre des Forces armées, a indiqué que l’Etat du Sénégal sera toujours aux côtés des familles des victimes pour continuer à perpétuer le devoir de mémoire envers les personnes emportées par le naufrage dudit bateau. Accompagné du ministres de la Pêche et de l’Economie maritime Oumar Guèye, de celui de la Fonction publique, Viviane Bampassy, du ministre-conseiller Benoit Sambou et du chef de cabinet du président de la République, Abdoulaye Badji, Augustin Tine dira que depuis l’événement tragique du Joola, l’Etat travaille sans relâche avec plusieurs projets de développement dédiés à la zone sud, pour créer les conditions d’installation d’une paix durable et d’un développement économique. “ Un travail titanesque a été abattu dans cette quête de la paix. Depuis ce douloureux événement, les autorités sénégalaises, conscientes de leurs responsabilités, continueront à renforcer les actions de préservation de risques”, a dit M. Tine. De son côté, le président de l’Association nationale des familles des victimes, Moussa Cissokho, a réaffirmé les deux fortes doléances de sa structure : le renflouement du bateau et la réouverture du dossier judiciaire.

Faire du 26 septembre un “Patriot day”

Par ailleurs, M. Cissokho demande à l’Assemblée nationale de voter une loi pour faire du 26 septembre, une journée des patriotes pour commémorer les victimes du naufrage dudit bateau, à l’image du “Patriot day”, aux Etats-Unis, dédié aux victimes du 11 Septembre. “Nous demandons au Parlement sénégalais de voter une loi, à l’image des Américains, pour instituer le 26 septembre “Patriot day” pour commémorer les victimes du naufrage du bateau”, a proposé M. Cissokho. Avant de poursuivre : “ si la journée est instituée, nous demanderons au chef de l’Etat que les drapeaux soient mis en berne dans tout le pays. Il appellera toute la Nation à observer une minute de silence à 9 heures, en hommage aux victimes de cette tragédie. Une fois que la journée des patriotes est instituée, les familles des victimes souhaiteraient également que les autorités étatiques ordonnent à l’ensemble des préfets des départements, de prendre des arrêtés interdisant toute activité ludique dans les zones où sont ensevelis nos chers parents disparus”.

Pour mémoire, le bateau qui reliait à l’époque Ziguinchor à Dakar, avait chaviré le 26 septembre 2002 au large des côtes gambiennes. La catastrophe avait fait 1.863 morts et disparus, selon un bilan officiel. Seules 65 personnes avaient survécu. Mais selon les associations des victimes, le nombre de morts s’élève à plus de 2. 000 personnes.

Cheikh Moussa SARR

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15