Accueil / CULTURE / 14EME EDITION FESTIVAL CINEMA IMAGE ET VIE   40 films aux adeptes

14EME EDITION FESTIVAL CINEMA IMAGE ET VIE   40 films aux adeptes

La 14ème édition du festival de cinéma Image et vie organisée par le groupe éponyme démarre à partir du 13 juin  prochain avec « Mille soleils », le film de la franco-sénégalaise Maty Diop, au théâtre national Daniel Sorano.
Du 13 au 17 juin, le cinéma sera en fête pendant cinq jours avec le festival Image et Vie, une association d’action culturelle, cinématographique et de développement durable créée en 1999. L’ouverture sera marquée par la projection du film de Maty Diop, « Mille soleils », au théâtre national Daniel Sorano.  Une œuvre qui porte sur l’héritage personnel et universel que représente Touki Bouki de Djibril Diop Mamebéty.
 Que s’est-il passé depuis lors ? Magaye Niang, le héros du film de Maty Diop, n’a jamais quitté Dakar. Et aujourd’hui, le vieux cowboy se demande où est passée Anta, son amour de jeunesse. L’objectif  de ce festival reste de contribuer à la valorisation et à la stimulation de la création artistique et particulièrement cinématographique.
Selon les organisateurs qui ont fait face à la presse hier jeudi, le thème de cette 14ème édition va porter sur : « jeunesse, citoyenne et créativité avec 40 films à découvrir». Thème on ne peut plus d’actualité car « nous sommes à une année électorale et la jeunesse va être au cœur de la citoyenneté ».
En dehors des projections de films, il est prévu  » des forums qui vont permettre aux jeunes et aux leaders politiques  de pouvoir échanger ».   »Des ateliers rencontres, échanges sur les contenus et l’économie de la production cinématographique africaine, ainsi que d’initiation et de création artistique vont aussi suivre», a souligné le président de l’association Thierno Ndaw.
Concernant la programmation de l’événement, des projections seront organisées en salle, dans les centres culturels et en plein air dans les quartiers populaires de Médina, Colobane et Dakar plateau.  Ce qui fera dire à Khalil Dieng, chargé de la programmation, que « le festival va accueillir des films de tous genres (fiction, documentaire, animation) en provenance de toutes les cinématographies, et va consacrer une large place au cinéma africain».
Des distinctions seront aussi remises au meilleur film documentaire, au meilleur court métrage de fiction et à la meilleure interprétation. Sur ce point M. Dieng a renseigné que la compétition concerne les courts métrages et seuls deux longs métrages seront inclus.
Pour cette présente édition, contrairement aux autres, le budget a beaucoup baissé. Il est passé de 40 millions à 10 millions. Ce qui fera dire  à Thierno Ndaw : « 2014 est l’année du sommet de la francophonie, les ambassades ont leur programmation. C’est aussi, l’année de la Coupe du monde de football, de la Biennale de l’art africain contemporain au Sénégal, c’est aussi celle du renouvellement des collectivités locales, et de la mise en place du fonds de promotion du cinéma et de l’audiovisuel au Sénégal.
Beaucoup d’événements qui font que plusieurs de nos partenaires ont désisté. Et le fait que nous avons une programmation annuelle rend difficile la recherche de fonds.»  La clôture du festival aura lieu à la maison de la culture Douta Seck.
Sud Quotidien

À voir aussi

Vidéo – Trucs et Astuces: Décoration mini corbeille pour bijoux

Trucs et Astuces: Décoration mini corbeille pour bijoux

Le Fouladou, capitale de l’artisanat le 23 juin

 Kolda va abriter la journée de l’artisanat ce samedi 23 juin. L’évènement qui regroupe 300 …