ACTUALITE

Revivez les temps forts de la 16e session de l’Assemblée générale du MEDS

  • Date : 5 mars 2016

Le Mouvement des Entreprises du Sénégal (MEDS) a organisé ce samedi, la 16e session de son assemblée générale, à l’hôtel Terrou-Bi (Dakar). La rencontre a été co-présidée par Messieurs  Mansour Sy, et Alioune Sarr, respectivement ministre du Travail, du Dialogue social, des Organisations professionnelles et des relations avec les Institutions et ministre du Commerce, du secteur informel de la consommation, de la promotion des produits locaux et des PME. Elle s’est tenue en présence de plusieurs députés à l’Assemblée nationale, mais aussi des membres du Conseil Economique Social et Environnemental.

13h 38mn L’assemblée générale a pris fin sous des aires de reconnaissance. Le président Mbagnick Diop a reçu des cadeaux des femmes du Meds

13h 01 mn Lecture du nouveau bureau et du nouveau conseil d’administration. Mbagnick Diop est reconduit à la Tête du Mouvement des Entreprises du Sénégal (MEDS)

12h 10mn débuts des échanges

11h 52mn reprise des travaux. Lecture du rapport d’activités par le Secrétaire Général sortant.

11h 03mn Pause café

10h 50mn Mansour Sy prononce son discours

Le Ministre Mansour Sy a dit l’honneur et le plaisir qu’il éprouve en se retrouvant aux cotés du Meds qui est un mouvement « dynamique et imaginatif ». Cette assemblée générale est, selon lui, celle de la « maturité de l’affirmation ». La trajectoire du Meds sera marquée du sceau de l’engagement et de l’efficacité si l’on en croit le Ministre. Il a remercié le mouvement patronale pour lui avoir, encore une fois de plus, donné l’opportunité de rencontrer le monde de l’entreprise.  » Par conviction et par expérience, le Chef de l’Etat Macky Sall a toujours considéré le secteur privé comme moteur de développement de toute la nation » rassure le Ministre. Qui rappelle, par la même occasion que le gouvernement, en relation avec les partenaires socio économiques, reste vigilant en mettant en place le Plan Sénégal Emergent. Le Gouvernement est en situation de veille, a dit le Ministre, qui ajoute que les chefs d’entreprise peuvent compter sur le Gouvernement pour les accompagner. « Les sillons tracés par le Meds ne s’effaceront jamais » a laissé entendre M Sy, rapportant ainsi l’engagement de l’Etat à apporter son soutien au Meds pour que le mouvement occupe totalement la place qui est la sienne.

Pour terminer, le Ministre Mansour Sy a félicité le MEDS et son Président Mbagnick Diop qu’il a décrit comme « un homme de consensus, disponible, simple et efficace ».  » Par ma voix, et au nom du Président Macky Sall, je vous prie de recevoir les félicitations et remerciements de toute la nation », a dit le Ministre, qui a déclaré ouverte la 16e session de l’Assemblée générale du Mouvement des Entreprises du Sénégal.

10h 33 mn le Ministre Alioune Sarr prononce son discours

Le ministre du Commerce a dit le plaisir qu’il a de co-présider avec le Ministre Mansour Sy la 16e session de l’assemblée générale du MEDS . « Ceci confirme l’estime réciproque que nous nous portons et que nous portons sur votre personne et qui est lié à votre haute sens du patriotisme, votre amour du pays et votre courage » a dit le Ministre à l’endroit de Mbagnick Diop. Cette assemblée générale, selon le ministre, est le signe de vitalité du Meds et de la rigueur incarnée par le leadership de son président Mbagnick Diop. L’Etat du Sénégal est dans l’optique de faire jouer un rôle prépondérant au secteur privé, en particulier au Mouvement des Entreprises du Sénégal. L’objectif recherché est de placer le pays sur les rampes de l’émergence économique. Le Ministre appelle à une coalition pour répondre aux aspirations du peuple qui est seul souverain. Il a salué l’engagement du Meds à coté du gouvernement et celui franc du président du Meds pour la réussite du Pse. Le ministre a tenu à partager avec les invités quelques chantiers de son département. On peut en retenir entre autres l’entrée en vigueur du tarif … commun, l’intégration sous régionale, les accords de partenariats économiques avec l’union européenne, l’accord de facilitation des échanges adopté a Bali, l’organisation des élections consulaires avant la fin de cette année, la mise en place du fond de garantie du secteur informel, l’organisation du premier forum africain sur le « business halal ». D’ailleurs, sur ce dernier point, le Ministre à invité le Meds à être au cœur de l’organisation de la prochaine édition. Il a terminé son discours en félicitant le Meds et son président.

10h 15mn Mbagnick Diop prononce son mot de bienvenue. Nous vous proposons quelques extraits de son discours

 » Cette rencontre qui nous réunit est un moment solennel d’évaluation, d’étude, d’analyse, d’introspection et d’élaboration de projets et de programmes futurs pour un Meds plus fort, plus dynamique et davantage engagé dans la voie de l’émergence.

Il s’agit, en résumé, pour nous, de parcourir le passé pour bien prévoir l’avenir, en anticipant le futur parce que simplement, notre organisation, le Meds, se veut être et demeurer un acteur inlassable de développement et de solidarité.

Dans cette perspective, le Meds reste un partenaire de l’Etat dont le devoir ne consiste pas à assurer directement de l’emploi à chaque citoyen, mais de soutenir l’activité des entreprises en créant encore les conditions qui leur permettent d’en offrir.

Je voudrais, à cet effet, exprimer en mon nom personnel, et au nom de tous les membres  du Meds, mes remerciements à l’Etat du Sénégal pour sa disponibilité à notre égard.

C’est l’occasion pour moi de remercier Monsieur le président de la République, Son Excellence Macky Sall et le Premier ministre.

Avec abnégation et foi, le Meds a, en effet, pris une part active à des œuvres nationales de grande importance économique et sociale, comme celle portant sur la Stratégie nationale de développement économique et sociale, et surtout au Plan Sénégal Emergent qui constituent, aujourd’hui, les documents essentiels de référence, d’orientation et de mise en oeuvre de notre économie nationale.

Le Meds a, au cour de cette année, écoulée, été au cœur des rencontres et des espaces nationaux ou sont traitées toutes les questions qui cernent et concernent l’économie nationale sénégalaise.

Même si c’est vrai que les capitaux étrangers sont encore très puissants, du point de vue de leur volume, il reste encore clair que nos économies sont moins vulnérables si elles sont dominées par des champions nationaux. Je pense qu’il faut se fixer le défi de relever le niveau d’investissement en affichant une stratégie agressive de joint-venture entre le secteur privé national et les multinationales.

Si le Meds s’inscrit dans une logique d’avant gardiste et de participation à l’effort de développement économique et social  et de stimulation des intelligence nationales, c’est parce qu’il considère la liberté de la personne dans le domaine économique comme une valeur fondamentale et comme un droit inaliénable à promouvoir et à protéger.

Durant l’année écoulée, le Meds a donné la preuve que l’entreprise se caractérise par sa capacité de servir le bien commun de la société grâce à la production de biens et de services utiles. En produisant des biens et des services dans une logique d’efficacité, il participe, par le biais des entreprises qu’il rassemble, à la création de richesses profitables à toute la société.

Mais au delà de cette fonction typiquement économique qu’il s’est assigné, le Meds remplit une haute fonction sociale en créant sans cesse des opportunités de rencontre de collaboration et de mise en valeur des capacités de ses entreprises membres.

Il arrive que l’Etat montre des limites, ou fait face à des blocages dans la capacité de gérer les processus embrouillés de mutation qui touchent des relations économiques et financiers internationales qui ont toujours des effets collatéraux immédiats sur l’économie nationale.

Cette situation a conduit, en conséquence, le Meds à assumer des responsabilités nouvelles plus grandes par rapport au passé. D’ailleurs, jamais autant qu’aujourd’hui, son rôle n’apparaît aussi déterminant en vue d’un développement économique et authentiquement solidaire, intégralement humanitaire et entièrement social.

Cette assemblée générale me donne l’occasion de certifier que le Meds et les pouvoirs publics agissent de concert, l’un avec l’autre, et sont devenus complémentaires.

L’expérience vécue, renseigne qu’une entreprise ne peut avoir des effets bénéfiques pour la collectivité qu’avec une collaboration avec les pouvoirs publics qui définissent  et orientent la direction du développement économique. Dès lors que ni l’Etat seul, ni l’entreprise uniquement, ne sont en mesure de garantir une  distribution équitable des biens et services  essentiels à la croissance humaine des citoyens. Un partenariat gagnant gagnant reste incontournable.

Dans ce cas, la complémentarité entre l’Etat et le secteur privé s’avère plus que jamais nécessaire.

Le Bilan du Meds, cette année, est alléchant, exaltant et stimulant. C’est un bilan magnifique qui galvanise et porte de l’avant.

Les perspectives pour cette année 2016 sont immenses. Celles ci s’inscrivent dans une logique de modernisation accrue de notre gouvernance interne et d’adaptation du Meds au nouveau contexte national et internationale en profonde mutation.

Faire de notre organisation un fort et puissant mouvement d’opérateurs économiques fécond inventif et ingénieux résolument engagé dans l’oeuvre de construction nationale et d’émergence économique et sociale dans laquelle chacun a une partition à jouer pour une harmonieuse symphonie qui ne soit entachée par aucune fausse note.

10h 10mn Arrivée des officiels. Les Ministres Mansour Sy et Alioune Sarr accompagnés d’une forte délégation son accueillis par le président Mbagnick Diop.

Arrivée des officiels
Arrivée des officiels
IMG_9702
Mbagnick Diop, Président du MEDS
Le Ministre Alioune Sarr
Le Ministre Alioune Sarr
Le Ministre Alioune Sarr
Le Ministre Mansour Sy
Le Président Mbagnick Diop reconduit à la tête du Meds
Le Président Mbagnick Diop reconduit à la tête du Meds
Le Président du Meds honoré
Le Président du Meds honoré
Mbagnick Diop recevant un cadeau
Mbagnick Diop recevant un cadeau
Photo de famille des membres du Meds
Photo de famille des membres du Meds
FB_IMG_1457197443570
Le Ministre Mansour Sy face à la presse
FB_IMG_1457199229746
.
.
.
.
.
.
.
FB_IMG_1457198513509
.
.
.

IMG_9705

People
Les Plus Populaires
Les plus commentés
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15