incubateur_elite

1ère édition du concours régionale de l’excellence 41 lauréats primés

L’inspection d’académie de Sédhiou a procédé avant à la remise des récompenses aux 41 lauréats du concours régional de l’excellence ainsi qu’aux mises mathématiques et aux vainqueurs du réseau des clubs de littérature, d’art et de philosophie (RESACLAP). L’objectif est de créer une saine émulation entre les élèves en vue de les préparer aux compétitions nationales et développement en eux, le culte de l’excellence vers des cimes de l’émergence. Les collectivités locales sont invitées à s’en approprier pour assurer la pérennisation
Al’issue du concours régional de l’Excellence organisé par l’inspection d’académie de Sédhiou, 41 lauréats ont émergé du lot des 503 élèves présélectionnés avec une moyenne de base de 16 sur 20, de l’élémentaire au secondaire. Ces triomphateurs ont reçu leurs récompenses samedi à l’occasion d’une cérémonie empreinte de solennité digne des grandes sommités du monde des arts et des lettres. S’exprimant au sujet de la valeur pédagogique de ce concours, l’inspecteur d’académie de Sédhiou, Cheick Dione déclare que «ce concours vise à créer de l’émulation saine entre les élèves mais aussi de mieux les préparer permettant à la région de Sédhiou de nous procurer plus de satisfaction notamment aux concours nationaux».Le parrain, Jean Pierre Senghor, directeur national du programme des domaines agricoles communautaires, félicite et encourage ces jeunes à aller de l’avant. «J’encourage tous les élèves de Sédhiou à redoubler d’effort, à étudier et à viser le sommet de la réussite. C’est cela la clé du développement», a-til indiqué.Si le coup d’essai de cette première édition a été un coup de maître, le défi de la pérennisation incombe à tous les acteurs du système. D’où l’appel du gouverneur de région à l’endroit des collectivités locales. «Pour ce qui est de la pérennisation, c’est l’un des chantiers, l’un des défis, et c’est tout le sens de l’appel qui a été lancé aux collectivités locales qui ont des responsabilités en matière d’éducation et de formation», a indiqué Habib Léon N’diaye
Rewmi.com/FBF

Voir aussi

arton157644

RENTRÉE SCOLAIRE : LES LIBRAIRIES ’’PAR TERRE’’ COMPTENT LEURS CLIENTS

La fièvre de la rentrée scolaire ne semble pas s’être encore emparée du marché du …