Prison Rebeuss

2 ANS DE PRISON FERME CONTRE A. NDOYE- L’agresseur hantait le sommeil des populations de Ouakam

 Le sieur A. Ndoye a été condamné, hier, à 2 ans de prison ferme par le tribunal des flagrants délits de Dakar pour vol avec violence commis la nuit. Ce dernier hantait le sommeil des populations du quartier Ripp sis à Ouakam.

Les populations d’Ouakam peuvent désormais vaquer à leurs occupations en toute tranquillité. Car, l’agresseur A. Ndoye, qui hantait leur sommeil a été condamné, hier, à une peine d’emprisonnement de 2 ans par le juge du tribunal des flagrants délits de Dakar. Les faits : Les faits se sont déroulés le 24 avril dernier au quartier Ripp sis à Ouakam. Ce jour-là, raconte Vieux Mbaye, il a porté plainte contre le mis en cause pour vol avec violence commis la nuit. Devant les pandores, le plaignant a soutenu qu’Abdoulaye Ndoye est quelqu’un de belliqueux qui, hante le sommeil des populations. Il attend que la nuit tombe pour intercepter les gens dans les rues avant de leur déposséder de leurs objets de valeur. Et ce jour, dit-il, alors qu’il était en train de rentrer chez lui, il a croisé dans son chemin l’agresseur qui lui a pris son sac contenant des documents administratifs et la somme de 270 mille francs. Sur ce, les populations ont porté plusieurs plaintes contre lui pour mettre fin à ce calvaire. Après plusieurs heures de recherche, les limiers ont fini par mettre la main sur le plus recherché de Ouakam. Pour justifier une de leurs plaintes, A. Fall, une de ses victimes, a déclaré devant les policiers que le 8 avril vers les coups de 21 heures, le mis en cause lui a surpris par derrière avant de lui prendre son sachet qui contenait une tablette de marque Samsung Galaxy, une paire de chaussure et de l’argent d’une valeur de 100 mille francs. C’est après plusieurs dénonciations que le mis en cause a été alpagué puis conduit devant le Président du tribunal des flagrants délits de Dakar. Interrogé, A. Ndoye, a tout simplement balayé d’un revers de main les accusations pour tenter de se soustraire de l’action de la justice. Pis, indique-t-il, c’est Vieux Mbaye qui l’a menacé avec un couteau. Invité à faire son réquisitoire, le représentant du ministère public ne doute pas de la culpabilité du prévenu même si ce dernier, dit-il, fait semblant d’être un innocent.  » C’est un jeune très dangereux et il est en train de tromper le tribunal en essayant de faire l’innocent « , a dit le parquetier. Sur ce, il a requis une peine d’emprisonnement de 2 ans de prison ferme avec une amende de 200.000. En rendant son délibéré, le tribunal a reconnu le prévenu coupable des faits de vol avec violences commis la nuit avant de le condamné à deux ans fermes et une amende de plus de 200.000 qu’il doit verser au sieur Mbaye.

Cheikh Moussa SARR

Voir aussi

telechargement-5

ÉRECTION D’UNE BUVETTE SUR LA CORNICHE Aby Ndour persiste, Atépa annonce une plainte…

Entre Aby Ndour et l’Association Sos Littoral, la guerre est à son paroxysme. Atépa a …