Accueil / Confidences / 200 jours de trop! -Par Aminata Ndong-

200 jours de trop! -Par Aminata Ndong-

Depuis 200 jours, un citoyen sénégalais, maire de la capitale, président de l’Association des maires francophones, élu député de son peuple est privé de ses libertés politique et civile – Cette incarcération viole tous les principes de la démocratie

200 jours pendant lesquels le gouvernement s‘acharne incessamment sur la figure proéminente de l’opposition sous couvert de fallacieuse accusation de détournement de deniers publics. Personne n’est dupe ! Il est de plus en plus clair que cette farce abusive du pouvoir ne peut tenir la durée pour la simple raison que cette incarcération se base sur des accusations infondées et ridicules.

En tant que (jeune) sénégalaise, cette situation non seulement me révolte mais surtout me rend très pessimiste quand à l’avenir des libertés politiques et de l’indépendance de la justice de mon pays.

Depuis 200 jours un citoyen sénégalais, maire de la capitale, Président de l’Association des maires francophones et de surcroît élu député de son peuple est privé de ses libertés politique et civile, tout cela dans le seul but d’exécuter la vendetta honteuse d’un régime aux abois qui veut se maintenir à tout prix alors qu’au sein même de ses rangs la corruption et la protection des intérêts personnels font rage.

200 jours que cette incarcération viole toutes les règles de droit, tous les principes de la démocratie et des droits de l’homme, et érode la confiance accordée à nos institutions judiciaires. Depuis 200 jours Khalifa Sall est isolé de sa famille, de ses amis et collaborateurs proches, lui refusant toute visite, afin d’affaiblir sans succès l’homme, ainsi que sa base politique.

Ce qui encore une fois souligne la crainte du président Macky Sall face à une candidature de Khalifa Sall lors de la prochaine présidentielle 200 jours pendant lesquels l’épouse, les enfants, la maman les frères et soeurs, les amis, les citoyens ont été privés de la présence du député maire, aussi bien pendant les célébrations religieuses que pendant des épreuves aussi douloureuses que le deuil tout en faisant fi des nombreuses demandes de mise en liberté.

Depuis 200 jours les rangs des soutiens du député maire ne cessent de s’agrandir de partout, soutiens dont la force de mobilisation n’a d’égal que la détermination du gouvernement à détruire tout projet politique pouvant constituer une menace à leur maintien au pouvoir.

Cependant au delà de ces 200 jours, il sera impensable et même intenable de maintenir son incarcération. En effet Khalifa Sall en tant que député de la république jouit d’une immunité parlementaire, le priver de sa liberté est une énième violation de la loi dans le cadre de cette situation arbitraire.

Les prochains jours, la mobilisation derrière le député maire devra redoubler d’engagement et de détermination, puisque cette injustice abyssale et ces abus de pouvoir du camp Macky Sall pendant ces 200 jours, compromettent la permanente lutte pour les libertés fondamentales et prend en otage l’avenir politique des générations futures.

À voir aussi

LANSANA GAGNY SAKHO Homme de l’Année 2017

L’homme de l’année 2017 choisi par les Rédactions Rewmi, c’est Lassana Gagny Sakho, actuel Directeur …

LANSANA GAGNY SAKHO Un nom autochtone qui renvoie au sens des responsabilités

Un nom autochtone ! Une identité originale ! Une authenticité bien africaine qui renvoie, selon …