Accueil / VIDEOS / Le « diaye doole » du commissaire Sangaré dans une pharmacie

Le « diaye doole » du commissaire Sangaré dans une pharmacie

Le Docteur Cheikhouna Gaye raconte l’agression dont il a été victime par des agents du commissariat des Parcelles Assainies. Le pharmacien qui officie à la pharmacie Fadilou Mbacké, en face de l’hôpital Nabyl Choucaire a été brutalisé avant d’être conduit au commissariat des Parcelles assainies.

Motif : il a refusé de vendre un médicament sans ordonnance au commissaire Sangaré, responsable de la Division des Parcelles assainies. Contrarié, le commissaire a promis de lui faire regretté son geste. Qui a fait appel à ses agents qui l’ont trainé de force avant de casser des vitres dans son officine. La vidéo qui fait le tour des réseaux sociaux a suscité une vague d’indignation.

3 Comentaires

  1. On a vraiment affaire a des terroristes , policiers, commissaires , etccc

  2. UN VRAI CRETIN CE COMMISSAIRE.

    CELA S’APPELLE SCIER LA BRANCHE SUR LA QUELLE ON EST ASSIS.

    IL A AGI COMME COMME QUELQU’UN QUI N’A JAMAIS FAIT LES BANCS.

    A DEGRADER.

  3. On parle trop au Senegal et de manière inutile. Les torts ne sont pas partagés. Faut simplement porter plainte contre le commissaire et les policiers qui sont venus cueillir le pharmacien. Le sitting ne sert à rien. Nous sommes dans un Etat de droit et les citoyens victimes d abus et de tort doivent porter plainte et aller jusqu au bout. D autant qu il s agit d une autorité car ils sont là à nos services. C est qui fait avancer une Societe et non les parlotte et sitting de m as tu vu. Pas de reculade pas de compromission, mais plutôt un comportement citoyen. PHARMACIENS PRENEZ VOS RESPONSBILITES.

Répondre à Papis Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *