Accueil / Uncategorized / Passation de service de Bara Sangaré : Les derniers mots d’un commissaire

Passation de service de Bara Sangaré : Les derniers mots d’un commissaire

C’est officiel, le commissaire Bara Sangaré vient de passer le témoin à son collègue, le commissaire Daouda Mbodj de la Médina. La cérémonie de passation s’est déroulée au commissariat des Parcelles Assainies sous la présence du maire Moussa Sy et de l’ensemble des délégués et imams de la localité. Une occasion qu’a saisie le commissaire Sangaré pour lancer un message d’adieu très émouvant à ses collègues et à toute la population des Parcelles Assainies.

Dire au revoir à ses collègues de travail c’est un peu comme quitter sa deuxième famille. Après un entretien suivi de la signature des documents marquant la passation des services, qui s’est d’ailleurs passé à huis clos dans le bureau du commissaire, le commissaire sortant a fait face aux délégués de quartier, venus lui témoigner leur reconnaissance. Grande est l’émotion du commissaire Bara Sangara à l’heure de la prise de parole. « Ndioulite dafay nangou ndogal – Un musulman se conformer à la volonté divine« , tels ont été ses premiers mots.

« Seul le tout puissant est en mesure de mettre fin à la mission d’une personne dans une structure donnée. Non pas que chaque épreuve de la vie soit un appel, toutes les épreuves sont des occasions d’apprentissage, mais un ensemble de situations vécues peuvent converger vers un plan beaucoup plus grand que celui de notre propre personne. C’est le tout puissant qui m’avait mis dans ce poste et aujourd’hui, il m’en a attribué un autre. Je ne peux que m’en réjouir« , a déclaré le commissaire Sangaré.

Son Successeur le commissaire Daouda Mbodj, après avoir félicité son prédécesseur pour le travail accompli, a réaffirmé sa volonté de servir tous les habitants des Parcelles Assainies.

Les délégués de quartier des Parcelles Assainies aussi n’ont pas été en reste. Le témoignage de Amadou Tall, leur président, a failli faire craquer le commissaire Sangaré. « Depuis le 24 mars 1980, parmi tous les commissaires qui sont passés au Parcelles Assainies, le commissaire Bara Sangaré a été le plus proche des délégués de quartier. Dés son installation, il avait fait le tour des quartiers afin de se familiariser avec nous. C’est un homme intègre, très poli, responsable, serviable, brave et surtout disponible pour les populations des Parcelles Assainies« , a-t-il soutenu.

Le commissaire Bara Sangaré va désormais occuper un poste au ministère de l’intérieur en qualité de Conseiller. Pour rappel, cette passation de service du commissaire Bara Sangaré et de son successeur Daouda Mbodj fait suite à la diffusion d’une vidéo immortalisant un échange houleux entre le commissaire Sangaré et le Docteur Cheikhouna Gaye officiant à la pharmacie Fadhilou Mbacké sise à la Patte d’Oie.

Dans la vidéo, on voit le commissaire Sangaré ordonner l’arrestation, d’ailleurs musclée, du pharmacien. Tout ceci, relate le pharmacien dans la vidéo en question, parce qu’il a refusé de lui vendre un médicament vendu uniquement sur présentation d’une ordonnance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *