Accueil / Uncategorized / Scandale du fer: Sonko parle de banditisme d’Etat

Scandale du fer: Sonko parle de banditisme d’Etat

Le chef de file du parti Pastef /Les Patriotes a fait face à la presse pour se prononcer sur ce qu’il considère comme « la dilapidation des ressources naturelles du Sénégal. » Ousmane Sonko n’a pas, cette fois-ci, parlé du pétrole et du gaz mais plutôt de l’exploitation du fer de la Falémé qui, révèle-t-il, a été confiée à l’entreprise turque en l’occurrence TOSYALI HOLDING. Ce, « dans des conditions nébuleuses au détriment du peuple sénégalais », dénonce-t-il.

D’emblée, Ousmane Sonko a expliqué les enjeux du fer de la Falémé. A l’en croire, 750 millions de tonnes de minerais de fer ont découverts à la Falémé. Ce minerai, évalué, rapporterait au Sénégal 33 milliards de francs CFA. Mieux, explique-t-il, le fer transformé pour la production de l’acier ou de l’oxyde, est estimé à 157 500 milliards FCFA. Ce qui, selon lui, est un montant immense voire colossal. Mais, d’après lui, si cette ressource est mal-gérée, le Sénégal ne gagnera rien et toute cette manne financière va atterrir dans la poche des Turcs. Et, alerte-t-il, c’est ce que Macky Sall est en train de fer.

Etayant ses propos, il révèle que le 9 octobre 2018, l’Etat du Sénégal, représenté par l’ancien ministre des Mines, Sophie Gladima et la société turque TOSYALI HOLDİNG ont signé, à Istanbul, un protocole. Lequel a pour objet le développement et le financement de la mise en place d’un complexe minier. Poursuivant, il indique que le protocole comprend deux phases. Lesquelles sont la réalisation d’une usine de transformation sidérurgique estimée à 60 milliards de francs CFA et l’exploitation du minerai avec un investissement de 450 milliards de francs CFA.

D’après Ousmane Sonko, ce qui est le plus scandaleux, c’est que l’Etat du Sénégal a accordé des avantages inimaginables à l’entreprise. A l’en croire, l’Etat du Sénégal s’est engagé à créer un vert de dédouanement sur le terrain lors des importations. En sus, l’entreprise aura une exonération d’impôtS pendant les 10 ans. L’Etat du Sénégal, poursuit toujours Ousmane Sonko, s’est engagé à supprimer les parts et diverses taxes sur les prix de l’électricité et du gaz. L’Etat s’est aussi engagé à garantir le prêt que l’entreprise turque fera auprès des banques du Sénégal. « Le contrat est fixé à 25 ans. Et, sur les 25 ans, l’Entreprise TOSYALI HOLDİNG va investir 510 milliards de francs CFA et va gagner 10 185 milliards de francs CFA. Elle va exploiter 1,2 million tonnes de fer par an », a révélé Ousmane Sonko. Avant d’ajouter : « C’est du banditisme d’Etat. C’est un crime innommable, inqualifiable contre le peuple sénégalais, une forfaiture, une haute trahison ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *