Accueil / Uncategorized / «De graves dangers guettent le Sénégal»

«De graves dangers guettent le Sénégal»

C’est une mise en garde que le porte-parole du khalife général des Tidianes a formulée hier, lors de la ziarra annuelle de l’Achoura, un grand rassemblement des jeunes Tidianes du Sénégal à Tivaouane. «Les catastrophes nous guettent et dangereusement. Et il y a des choses quand elles s’allument, personne ne peut les éteindre», prévient Serigne Pape Malick Sy qui préconise toutefois «des prières» et un Sénégal debout contre toute dérive. «Il faut beaucoup prier. Et ma conviction c’est que ce pays est protégé par les daaras. Il faut donc trouver des solutions à travers ces lieux d’enseignement pour voir comment s’en sortir. Si on ne le fait pas, ce sera la catastrophe», dit-il. Le religieux a surtout insisté sur «l’union des cœurs», mais aussi de bannir les vices et d’arrêter de «dénigrer son prochain» parce que, dit-il, «le créateur à l’œil sur toute sa création». Ne s’épanchant pas trop sur la chose politique, le porte-parole de la famille Sy a toutefois signalé que la génération «Lamine Guèye et Senghor avait plus de chance en politique que celle de Abdoulaye Wade et Macky Sall». Parce que, dit-il, «les activités» de la première génération «étaient toutes financées par leurs compagnons», mais la seconde «est basée sur le chantage». «Ils n’ont pas de chance en politique. Ils sont mal tombés parce que leur génération c’est : ‘’donne moi je milite pour toi’’. Alors que l’on ne doit pas faire ça en politique.» Aux nombreux jeunes qui ont pris part à la rencontre, Serigne Pape Malick Sy a demandé de s’ouvrir davantage dans «la recherche du savoir» parce que «vous êtes des jeunes et même si la vie d’un jeune est toujours en effervescence, il faut chercher le savoir parce que c’est très important dans votre vie». Aussi et paraphrasant son frère aîné Serigne Cheikh Tidiane Sy, «pour vivre longtemps, il faut égorger l’opinion publique pour avoir votre liberté parce que dans ce pays les gens ne font que parler». Il a demandé aux jeunes de s’inspirer de ce message de Al Makhtoum.
Joignant sa voix à celle du porte-parole du khalife général des Tidianes, le responsable moral du dahira Mouqtafina, Serigne Moustapha Sy «Al Amine», de signaler que «quand un pays aspire à l’émergence, il doit préparer sa jeunesse». Ainsi il demande au Président Macky Sall de marquer encore «plus d’attention à la jeunesse sénégalaise. S’il le fait, il va réussir sa mission parce que c’est la jeunesse qui l’accompagne». Auparavant, le ministre de la Jeunesse Néné Fatoumata Tall, qui a conduit la délégation officielle, indique que le discours des marabouts de Tivaouane est un «viatique pour toute la jeunesse sénégalaise». Elle a surtout insisté sur la culture du civisme, de la citoyenneté, des valeurs et du savoir qui constituent d’ailleurs le fondement de l’école de Maodo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *