Accueil / ECONOMIE / Immobilier: Une compétition pour primer les meilleurs dans le domaine

Immobilier: Une compétition pour primer les meilleurs dans le domaine

Pour booster le secteur immobilier en plein essor, des acteurs organisent une compétition pour primer les meilleurs dans le domaine. Six catégories seront distinguées, de la promotion immobilière à la formation aux métiers de l’immobilier.

 Pourvoyeur de milliers d’emplois, pilier du secondaire et baromètre essentiel de la vie économique du pays, le secteur immobilier dans sa globalité affiche un dynamisme inégal et un développement effréné depuis le début des années 2000. Plus d’une dizaine de filières englobant près d’un demi-millier de métiers, participent à l’essor du secondaire. C’est dans cette optique de mettre en compétition ces professionnels pour la 1ère fois et de récompenser ces années d’efforts, que le gala de l’immobilier sera tiendra le 14 septembre prochain. Selon les initiateurs, six catégories sont à primer, à savoir  la promotion immobilière, les agences immobilières, le financement immobilier, l’assurance habitation, les projets d’infrastructures et la formation aux métiers de l’immobilier.

Pour le manager de la plateforme digitale « Ma.maison, Ahmet Lô, cette compétition permettra à ces entreprises de redoubler d’efforts, d’être plus à l’écoute des populations qui, aujourd’hui, demandent d’avoir des logements de qualité à des prix décents.  À travers cet événement, nous souhaitons qu’il y ait un déclic, un signal  fort afin que ces différents professionnels tendent l’oreille aux Sénégalais pour qu’ils puissent avoir un logement décent », a-t-il fait savoir.

Cependant, des manquements ont été notés dans le développement de ce secteur, d’où l’urgence de faire face aux obstacles. Il s’agit  d’apporter des solutions aux enjeux fondamentaux à l’heure où les nouveaux pôles urbains sont en expansion. Les acteurs relèvent que  les pouvoirs publics doivent nécessairement créer les conditions favorables à une expansion urbaine ordonnée, une densification résidentielle maitrisée ainsi que la prise en compte de la dimension environnementale pour améliorer la gestion de l’énergie. Pour ce faire, les professionnels du secteur public et privé ont tous convenu que l’urbanisation actuelle complexe demande de réinventer de nouvelles formes bien structurées et organisées.

 Ngoya NDIAYE

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *