Accueil / Décryptage / Go : Ibou Guerrier casse le stade et défie l’Etat

Go : Ibou Guerrier casse le stade et défie l’Etat

En presque 100 ans de carrière, je n’ai jamais vu ça.

Soit le casseur du stade de Mbacké ne jouit pas de toutes ses facultés, soit Ibou Diop confond gravement les prérogatives d’un talibé et le zèle fauve d’un fanatique, catégorie Un.

L’un dans l’autre cependant, il ne devrait pas s’en tirer comme ça, surtout quand il a revendiqué son acte comme preuve de bravoure et de fidélité hors saison.

Pour ne pas savoir que la destruction des biens publics est fortement punie par la loi, il mérite une petite leçon pour son geste de « réwandé ».

Et ne venez surtout pas me parler de religion ou de niveau intellectuel au ras des pâquerettes, même si on ne peut pas exclure une certaine déshérence scolaire : «Na saf Na safa saf », juste pour décourager d’autres citoyens de deuxième niveau.

Cebe

One comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *