Accueil / INTERNATIONAL / Fusillade en Allemagne: Deux morts, un suspect arrêté
Policemen climb over a wall close to the site of a shooting in Halle an der Saale, eastern Germany, on October 9, 2019. - At least two people were killed in a shooting on a street in the German city of Halle, police said, adding that the perpetrators were on the run. "Early indications show that two people were killed in Halle. Several shots were fired. The suspected perpetrators fled in a car," said police on Twitter, urging residents in the area to stay indoors. (Photo by Sebastian Willnow / dpa / AFP) / Germany OUT

Fusillade en Allemagne: Deux morts, un suspect arrêté

Une fusillade a éclaté mercredi 9 octobre à Halle, en Allemagne. Selon les premiers éléments, les tireurs visaient une synagogue. Le parquet antiterroriste s’est saisi de l’enquête.

attaque a eu lieu en pleine célébration de la fête juive de Yom Kippour. Une fusillade a éclaté mercredi 9 octobre à proximité d’une synagogue à Halle (Saxe-Anhalt, Allemagne), où se trouvaient une dizaine de personnes. Deux personnes sont mortes et au moins un assaillant est en fuite.

Les auteurs ont été empêchés d’entrer dans l’édifice religieux grâce à la porte qui a « permis de résister à l’attaque », a déclaré Max Pivorozki, responsable de la communauté juive locale, au magazine Der Spiegel« 70 à 80 personnes » se trouvaient à l’intérieur, a-t-il précisé.

Les auteurs ont aussi tiré en pleine rue et sur un restaurant turc, selon des témoins. Un corps, recouvert d’une bâche bleue, a été vu étendu à proximité de la synagogue, dans le quartier de Paulus. Au moins « deux personnes » ont été tuées à Halle et deux personnes sont gravement blessées, selon les premiers éléments.

Un tireur portait un casque et des habits militaires

Conrad Rössler, témoin de l’attaque

Partager la citation

Plusieurs coups de feu ont été tirés. Un suspect a été interpellé mais au moins un des auteurs présumés s’est enfui « à bord d’un véhicule », a indiqué de son côté la police sur Twitter, ne donnant pas de détails mais demandant aux « habitants de rester chez eux ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *