Accueil / PEOPLE / Le rappeur Samat tué par balles devant un restaurant McDonald’s

Le rappeur Samat tué par balles devant un restaurant McDonald’s

Le monde du rap français est en deuil. Lundi 7 octobre dans la soirée, l’artiste Samat a été tué par balles, a appris l’AFP auprès du parquet de Pontoise. Aux alentours de 19h30, le rappeur de 37 ans stationnait dans un véhicule sur le parking du fast-food McDonald’s de Garges-lès-Gonesse, dans le Val d’Oise, lorsqu’il a été victime d’une fusillade. Selon Le Parisien, une voiture est arrivée à toute vitesse et des détonations ont été entendues. Les auteurs de son assassinat ont ensuite pris la fuite à bord d’une voiture, une Mercedes classe A, que les policiers ont retrouvée incendiée dans la cité du Clos-Saint-Lazare à Stains (en Seine-Saint-Denis), la ville dont était originaire Samat.

Pour le moment, les enquêteurs privilégient l’hypothèse du règlement de comptes et l’enquête a été confiée à la police judiciaire de Versailles. Le rappeur Samat, notamment connu pour ses collaborations avec Kalash criminel ou Fianso, était en permission de sortie. Mis en examen en 2018 pour trafic de stupéfiants et vente d’armes remilitarisées, notamment depuis sa cellule de la maison d’arrêt d’Osny, l’artiste de 37 ans était depuis incarcéré à la maison d’arrêt de Nanterre. Au début du mois de septembre, Samat avait annoncé la sortie prochaine de son nouvel album, Commission rogatoire, qui comportera des titres avec les rappeurs Kaaris, Lacrim ou encore Lartiste. Quelques jours plus tard, la victime de cette fusillade et Kalash Criminel avaient mis en ligne le clip de leur collaboration, Crime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *