Accueil / Education / 2E PLAN D’ACTIONS DU FUSE   DEBRAYAGE ET GREVE A PARTIR D’AUJOURD’HUI

2E PLAN D’ACTIONS DU FUSE   DEBRAYAGE ET GREVE A PARTIR D’AUJOURD’HUI

Le Front unitaire des syndicats de l’enseignement (Fuse) a décidé d’un débrayage aujourd’hui, mardi 22 mars à partir de 9h, suivi d’une grève de 48h  les mercredi et jeudi pour exiger l’application intégrale des accords.

Le Grand Cadre des Syndicats de l’Enseignement (Gcse) d’Abdou Faty et l’Union Syndicale pour une Éducation de Qualité (Useq) d’Amadou Diaouné ont décidé d’entamer leur second plan d’actions pour l’application intégrale des accords du 17 février 2014. Les secrétaires généraux des syndicats réunis autour du Front unitaire des syndicats d’enseignants (Fuse) vont observer aujourd’hui, mardi 22 mars un débrayage à partir de 9h. Il sera suivi d’une grève totale de 48h les mercredi 23 et jeudi 24 mars 2016.
Ils entendent protester ainsi contre la persistance des retards et des lenteurs dans la mise en œuvre des accords souscrits par le Gouvernement. Dans cette dynamique de lutte, ils invitent l’ensemble des militants de base et tous les autres enseignants à poursuivre le combat pour l’application des accords. Même s’ils ont noté des avancées prônées par le gouvernement, notamment l’engagement de mettre en solde 1000 maîtres et professeurs contractuels aux mois de mars et d’avril 2016, ainsi que l’augmentation du quota de recrutement dans la masse salariale qui passe de 5000 à 7500 agents par an.
Relevant ce manque de volonté des autorités, le Fuse déplore que le gouvernement soit resté évasif sur les points importants et fédérateurs du protocole. Il s’agit, entre autres, de l’insuffisance des mesures préconisées pour éradiquer les lenteurs administratives, les deux tiers des rappels restants de la validation des années de vacation et de contractualisation pour les reclassés comme fonctionnaires.
Sud Quotidien

Share This:

À voir aussi

Vente des épreuves du Bac : Tout a commencé en 2016

Le Procureur de la République a ouvert une information judiciaire et requis le mandat de …

Vingt chefs religieux de Matam et de Podor formés sur les droits de l’enfant

(APS) Au total vingt imams et chefs religieux des départements de Matam et de Podor …