Accueil / Uncategorized / 2e tournoi de la saison 2007 : Baye Mandione Fall, Papa Sow, Khadim Diallo et Modou Lô assurent

2e tournoi de la saison 2007 : Baye Mandione Fall, Papa Sow, Khadim Diallo et Modou Lô assurent

Le second tournoi de lutte de la saison sportive, organisé par la structure Gaston Production a tenu ce dimanche toutes ses promesses, dans un stadium Iba Mar Diop tout en délire. Les amateurs se sont montrés séduits par les exploits des huit lutteurs inscrits au tableau de chasse.

Source : Walfadjri
Le premier combat dit des retrouvailles entre Mathieu Preira de l’écurie Al Pulaar et Khadim Diallo en individuel, s’est terminé sur une victoire éclair de ce dernier nommé, en 15 secondes après une charge rugueuse. ‘Ndiago’ (Mathieu) n’a eu que ses yeux pour pleurer. Tout en se rappelant ses hauts faits d’armes des années 90. Le second combat de la journée aura le plus marqué les amateurs de lutte. Avec la confrontation qui a opposé Papa Sow de l’écurie de Fass et Henri Diouf dit ‘Santang Gning’ de l’écurie de Yoff. Cette partie a tenu toutes ses promesses, avec de la technique pure, des stratégies savamment dosées, un ‘fighting’ de premier ordre et surtout une détermination sans faille des deux lutteurs à faire un combat propre.

Il en fut ainsi. Puisque dans la première mêlée, où les deux lutteurs ont montré toute une réelle technicité, ils sont allés tous les deux à terre, pour se relever ensuite le visage ensablé. L’arbitre aura eu le flair de les faire revenir dans l’enceinte, pour un verdict plus clair. Ce fut du tout beau, avec un hancher par derrière, suite à une première tentative vite annihilée par le Yoffois très en jambes dans la charge. Mais la réaction du jeune lutteur de Fass sera fatale pour ‘Santang Gning’, qui n’a pas vu venir la charge rapide. Du grand art réalisé en 3’18’ par le Fassois.

La troisième rencontre de la soirée sera tout aussi belle, avec le Ko! administré à ‘Double Less N°2’ de l’école de Lutte Balla Gaye, par Modou Lô (Rock-Energie) après 2’58’ de confrontation. Modou Lô monte en puissance, avec une technique haut de gamme, une frappe lourde et une bonne garde. De quoi se méfier de ce lutteur qui a une belle carte à jouer dans l’arène. Enfin, c’est un Baye Mandione Fall de l’écurie de Thiaroye, dépouillé de ses tares, qui est venu à bout de Yaram Guéye (Tivaoune), après 9’14’. Ce dernier s’est montré prenable en fin de partie sur un ramassement de jambes par le Thiaroyois, qui avait fait de ce combat d’hier un point d’honneur. Suite à ses six revers consécutifs enregistrés dans l’arène ces temps derniers.

Maîtrisant ses pulsions et adoptant une stratégie attentiste et une garde basse, Baye Mandione Fall aura fait preuve de beaucoup de lucidité dans ce combat, pour avoir gain de cause. Ce ne fut pas facile certes. Mais avec une bonne tenue et une envie de faire un combat de grande envergure, Baye Mandione aura réussi son pari de se réhabiliter. Son adversaire, qui n’a pas démérité, fut trop tendre dans ses réactions. Alors qu’il avait les solutions de réaliser un hold up devant Baye Mandione. Hélas ce fut une chimère, car il n’a pu exploiter cette ouverture. Une victoire importante pour Baye Mandione Fall, qui entrevoit avec sérénité la suite de sa carrière.


À voir aussi

Touba: Momy Kébé brandit une plainte contre  Serigne Khassim Mbacké

    La guerre de leadership entre apéristes fait rage à Touba. Le marabout-politicien, Serigne …

Présidentielle 2019: Tekki défend l’industrialisation du Sénégal

Le projet d’industrialisation du Sénégal. Tel est le programme que l’Alternative Patriotique de Tekki défendrai …