Accueil / POLITIQUE / Avec 3 millions de votants pour Bby Les titans de Macky se mobilisent !

Avec 3 millions de votants pour Bby Les titans de Macky se mobilisent !

Pour préparer la présidentielle, le Chef de l’Etat, qui sait que la dernière année de son septennat sera décisive, peut compter sur le soutien de la Plateforme des Forces de l’Emergence. 3 millions de votants seront mobilisés par Cheikh Kanté et Cie pour réélire Macky en 2019. Et le Chef de l’Etat peut retrouver sa bonne humeur. En atteste le plan de bataille bien en tête de ladite Plateforme. Avec un objectif clair : réaliser le score le plus élevé possible au premier tour pour ne pas créer une dynamique au second. Exactement la même stratégie qu’en 2012. Mieux, la plateforme vise un score de 80%. « Si on approche les 60%, alors tous les espoirs sont permis», explique un de ses lieutenants. C’est dire que la guerre des titans n’aura pas lieu. Que ce soit Khalifa Sall ou Karim Wade, on les a tous passés à la nasse. Si à part Idrissa Sek, ils n’ont jamais squatté les jardins du Pouvoir exécutif, ils sont pourtant les seuls rescapés de l’opposition censés pouvoir troubler la sieste de Macky Sall sur le chemin de la prochaine élection présidentielle. Mais… quel poids pèsent-ils réellement sur l’échiquier politique et sur quoi peuvent-ils fonder leurs espoirs ? Avec l’affaire de la caisse d’avance, pas suffisant pour Khaf’ de disposer d’armes de persuasion massive. L’éternel candidat de Rewmi conserve toujours des chances, comme à chaque scrutin. Mais à force de les rogner par une mauvaise communication et un passé en zigzag, il devra faire avec beaucoup de Sénégalais qui avaient fini par le remiser, alors que potentiellement, il fait partie de nos plus grands hommes politiques de l’heure. Pour le reste, l’on ne voit pas d’autres profils susceptibles de faire bouger les électeurs, en dehors de coalitions circonstanciées. C’est pourquoi, malgré un parti qui ressemble beaucoup à un patchwork, il parait difficile de trouver à Macky des adversaires de taille. Du moins, pour le moment. La guerre des Titans ne semble décidément pas encore à l’ordre du jour.

M. BA

À voir aussi

Présidentielle 2019: Karim Wade peut-il être candidat ?

  Exilé au Qatar depuis deux ans, Karim Wade voit les obstacles se multiplier sur …

Guinée Bissau: Capitale du Parlement de la Cedeao

  Le Président du Parlement de la Communauté « économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest …