Education

30 millions pour l’Inefja 

  • Date: 3 août 2016

Le Directeur général de l’Institut national d’éducation et de formation des jeunes aveugles de Thiès (Inefja) a formulé une demande au gouvernement du Sénégal. Mansour Dior a demandé aux autorités du pays de penser à l’insertion des jeunes aveugles qui, après leur formation, peinent à trouver du travail, ce qui les amène à verser dans la mendicité. Il l’a fait savoir, hier, lors de la visite de la «Caravane des vacances citoyennes» qui a fait cap au niveau de l’institut.  En réponse, le ministre de la Jeunesse a promis que son département et l’Agence nationale pour l’emploi des jeunes (Anpej) vont  appuyer l’institut à  hauteur de 30 millions de francs Cfa. Après le lancement des «Vacances citoyennes» à Dakar, lundi, l’équipe du ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne, Mame Mbaye Niang, a rallié Thiès, ce mardi.

Cela, après avoir fait un détour par le département de Tivaouane, pour dérouler ses activités.  Elle a ainsi visité l’Inefja. Et l’émotion n’a pas manqué. Les jeunes aveugles et leurs dirigeants ont accueilli le ministre qui a fait un tour dans l’ensemble des salles de classe qui constituent ledit établissement. Le Directeur des études a, quant à lui, saisi l’occasion pour demander aux autorités d’avoir un droit de regard sur les jeunes aveugles. A l’en croire, l’insertion de ces derniers dans le secteur de l’emploi peine à se concrétiser. «Nous espérons que vous allez nous accompagner pour une prise en charge correcte et plus régulière des jeunes de l’Inefja», a-t-il déclaré. Mame Mbaye Niang a demandé à ce que ces jeunes qui ont perdu la vue soient «assistés, aimés et encadrés».

Avec le populaire

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15