Accueil / ACTUALITES / 32 morts dans la pire fusillade sur un campus américain

32 morts dans la pire fusillade sur un campus américain

Trente-deux personnes sont mortes lundi matin sur le campus de l’université de Virginia Tech à Blacksburg (Virginie, est), y compris le tireur, dans la fusillade la plus meurtrière de l’Histoire dans un établissement scolaire aux Etats-Unis.
Le tireur semble avoir agi seul, mais les autorités n’étaient pas pour l’instant en mesure de dire s’il était un étudiant ni s’il s’était suicidé.

Le drame rappelle celui de Columbine (Colorado, ouest), qui avait traumatisé le pays quand deux lycéens avaient tué 12 camarades et un professeur avant de se suicider le 20 avril 1999. La tragédie la plus meurtrière reste l’explosion provoquée dans une école du Michigan (nord) en 1927, qui avait tué 38 enfants et 7 enseignants.

Randy Forbes, un élu de la Virginie à la Chambre des représentants, a annoncé dans l’après-midi sur CNN que le bilan s’élevait à 31 victimes en plus du tireur. Dans un message affiché sur fond noir sur la page d’accueil de son site internet, l’université a confirmé le décès d’au moins 22 , l’université a confirmé le décès d’au moins 22 personnes.

Le président George W. Bush a déclaré que le pays était sous le choc et partageait « le chagrin de ceux qui ont perdu des êtres chers ».

Les écoles devraient être des « sanctuaires », a ajouté le président, « et quand on viole ce sanctuaire, ce sont toutes les classes d’écoles américaines et toutes les communautés américaines qui en éprouvent l’impact ».

Chacune des deux chambres du Congrès a observé une minute de silence, alors que le président de l’université, Charles Steiger, évoquait « une tragédie monumentale (…), un acte vide de sens, incompréhensible et atroce ».

Les hôpitaux de la région ont fait état d’au moins 21 blessés. Certains ont été touchés par des tirs, d’autres se sont blessés en sautant par les fenêtres des salles où, selon des témoignages, le tireur aurait placé des chaînes pour empêcher les gens de fuire.

Les premiers tirs ont éclaté vers 07H00 du matin dans une résidence universitaire. Deux heures plus tard, une autre fusillade a éclaté dans un second bâtiment où se trouvent les salles de classe des élèves ingénieurs. L’une des victimes avait été tuée dans le premier bâtiment, et les autres dans plusieurs salles du second.

Des témoins interrogés sur les chaînes de télévision américaines ont raconté avoir entendu des dizaines de coups de feu, et évoqué la panique qui régnait dans les nombreux locaux de cet immense campus.

Un étudiant anonyme a rapporté sur internet le témoignage de sa petite amie, qui a reçu une balle dans la main. Le tireur, « qui avait l’air asiatique », a fait irruption dans la salle de cours où elle se trouvait, et a tiré 8 à 12 fois avant de partir vers une autre salle.

Les étudiants se sont barricadés et ont apporté les premiers soins aux blessés. Le tireur est revenu, mais il n’a pas pu entrer, et s’est contenté de tirer à travers la porte à hauteur de hanches, sans toucher personne cette fois.

Les télévisions américaines ont diffusé des images montrant des policiers l’arme au poing sur le campus au milieu de flocons de neige, ainsi que le film enregistré par un téléphone portable, sur lequel on entend claquer les coups de feu.

Après avoir demandé à tout le monde de s’enfermer et de ne pas s’approcher des fenêtres, l’université a progressivement levé l’alerte en fin de matinée. Un centre de conférence du campus a été aménagé pour accueillir et informer les familles, et plusieurs cellules de soutien psychologique ont été mises en place.

L’université plus que centenaire de Virginia Tech accueille au total 28.000 étudiants pour des cursus diversifiés mais essentiellement scientifiques. Une cérémonie de deuil est prévue en début d’après-midi. Les cours ont été annulés jusqu’à mercredi, mais plusieurs étudiants doutaient qu’ils reprennent vraiment, alors que les examens de fin d’année commencent dans moins de trois semaines.


À voir aussi

Macky à Touba: Branle-bas de combat entre adversaires et alliés

La visite programmée du Président Macky Sall à Touba, le 25 octobre prochain fait déjà …

Marche des étudiants exclus

Exclus de leurs établissements, les étudiants orientés dans les instituts privés ont décidé de hausser …