3E CONGRÈS D’INVESTITURE DU STTRS-CNTS-FC Les syndicalistes disent niet à l’application du permis à points

 Le Syndicat des travailleurs des transports routiers du Sénégal (Sttrs-Cnts-Fc), face à la presse, hier, dans le cadre de son 3e congrès d’investiture, a rejeté le permis à points.

Allié à la Confédération nationale des travailleurs du syndicat des travailleurs du Sénégal-Forces du changement (Cnts-Fc), le Syndicat des travailleurs des transports routiers du Sénégal a changé de nom, pour devenir l’Union des routiers du Sénégal (Urs/ Cnts-Fc). Lors de son 3e congrès d’investiture, à l’occasion duquel, a été réélu, pour la troisième fois, son Secrétaire général, Gora Khouma, pour un bail de 3 ans, le syndicat est resté droit sur « sa plateforme revendicative de huit points, présentement sur la table du gouvernement ». Dans ce cahier de doléances, le permis à points dont l’association refuse catégoriquement l’application. « Le moment n’est pas propice à une application de cette mesure du permis de conduire à points. Nous appelons le président de la République à solutionner d’abord les autres problèmes, notamment l’harmonisation et la fiabilisation du pesage à l’essieu, le retour aux trois points initiaux de la visite technique (freins, lumières et direction), avant d’instaurer le permis de conduire à points »,  a revendiqué Gora Khouma.

Cette plateforme fait aussi cas de l’annulation des laisser-passer pour les taxis urbains de Dakar, de la mise en place d’aires de repos pour les camions et gros porteurs et la fin des tracasseries routières. Toutefois, Khouma a salué les efforts du gouvernement sur la diminution du prix du carburant, des postes de contrôle dans les corridors, la réfection de la route Kaolack-Fatick, entre autres points satisfaits. Diallo Niang, le Coordonnateur du corridor Dakar-Bamako prend le contrepied de son Secrétaire général national. « Nous ne sentons pas les efforts du gouvernement. Il n’a rien fait pour les transporteurs. Laissons la politique de côté et travaillons pour le syndicat », a-t-il taclé Gora Khouma, à qui il reproche son appartenance à l’Apr. L’ouverture du congrès a été présidée par l’ex-Premier ministre, Aminata Touré, en présence de Cheikh Diop, Secrétaire général de la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal-Forces du changement (Cnts-Fc). M. Khouma, annonçant que ce mandat sera son dernier, a appelé les membres du syndicat à réfléchir à lui trouver un successeur.

Khady Thiam COLY

Voir aussi

MORT DE L’ELEVE SAPEUR CHERIF NDAO  Les suspects jugés le 27 janvier prochain

 Les mis en cause dans l’affaire Chérif Ndao, un élève sapeur-pompier décédé lors de sa …