Looking down on a group of open prescription bottles with assorted pills closeup horizontal composition shallow depth of field
Looking down on a group of open prescription bottles with assorted pills closeup horizontal composition shallow depth of field

4 MÉDICAMENTS QUI ABÎMENT VOTRE ESTOMAC

L’Aspirine provoque des ulcérations à l’estomac

Pourquoi :  » l’ Aspirine® , fréquemment utilisée pour le traitement des douleurs et des fièvres, provoque de petites ulcérations dans l’estomac et augmente les saignements de la muqueuse digestive. « , explique le Pr Benamouzig.

En effet : ce médicament inhibe la production de prostaglandines, des substances sécrétées par notre organisme qui interviennent dans la protection de la muqueuse gastro-intestinale, la rendant vulnérable aux sucs gastriques.

Sachez-le : il existe des formes de ce médicament qui réduisent ces effets secondaires. C’est le cas de l’Aspirine® retard, un comprimé d’acide acétylsalicylique enrobé d’un gastro-résistant qui n’est alors dissous que dans l’intestin*. Cette formule, en revanche, retarde l’absorption du médicament et reste donc limitée aux traitements de fond des affections chroniques.

* Ne rentrant pas en contact avec la muqueuse gastrique, l’Aspirine® ne l’attaque pas

L’ibuprofène : attention à le perforation de l’estomac

Pourquoi : « l’Ibuprofène® de la famille des anti-inflammatoires non-stéroïdiens, peut irriter fortement la muqueuse digestive et entraîner des ulcères et des perforations de l’estomac. Les effets secondaires de l ‘Ibuprofène® sont plus importants en terme de gravité que l’Aspirine®. », explique le Pr Benamouzig.

Sachez-le : dosé à 200mg (comme l’Advil®, le Nurofen®…), il est possible de le trouver en vente libre. Au-delà de cette posologie, il est délivré uniquement sur ordonnance (comme l’Antarène® 400mg, le Nureflex® 400mg…). L’ibuprofène® ne doit pas être pris plus de 3 jours de suite sans avis médical.

Un conseil : il est important de toujours prendre un anti-inflammatoire (AINS) au cours d’un repas et avec un liquide (un verre d’eau…), et de ne jamais les associer entre eux.

La Cortisone augmente l’acidité de l’estomac

Pourquoi : « la prise de corticoïdes peut entraîner des douleurs à l’estomac, notamment au début du traitement, mais n’engendre pas d’ulcérations, d’ulcères, ni de perforations. En revanche, sur une personne fragilisée avec des ulcérations présentes, cela ralentit fortement la cicatrisation. La prise de corticoïdes augmentant la sécrétion d’acide par l’estomac. « , explique le Pr Benamouzig.

Le Clopidogrel® facilite les saignements dans l’estomac

Pourquoi : ce médicament est utilisé pour fluidifier le sang et ainsi aider à prévenir les crises cardiaques , les AVC et certains autres problèmes circulatoires (athérosclérose…).  » En terme d’effet secondaire, il peut faciliter les saignements de la muqueuse digestive. « , explique le Pr Benamouzig.

Un conseil : il est conseillé de ne le prendre qu’au cours des repas. Parlez également à votre médecin de vos éventuels antécédents d’ulcères.
En savoir plus sur http://www.medisite.fr/medicaments-et-risques-sante-4-medicaments-qui-abiment-votre-estomac.1094741.70.html?page=0%2C3#TdU539BAkfoLTWyI.99

Voir aussi

telechargement-15

Gamou 2016 : Al Amine plaide l’équipement de l’hôpital Abdoul Aziz Dabakh de Tivaouane

C’est une doléance formulée hier, en marge du comité régional de développement en vue du …