SANTE

422 MILLIONS D’ADULTES VIVENT AVEC LE DIABÈTE (OMS)

  • Date : 7 avril 2016

Le nombre de personnes vivant avec le diabète a pratiquement quadruplé depuis 1980, s’élevant à 422 millions d’adultes, dont la plupart vivent dans des pays en développement, souligne l’OMS.

Dans un rapport publié à l’occasion de la Journée mondiale de la santé célébrée ce jeudi, l’OMS signale que le surpoids et l’obésité « constituent des facteurs à l’origine de cette augmentation spectaculaire ».

L’OMS célèbre le 7 avril la Journée mondiale de la Santé, organisée chaque année pour marquer la date de création de l’Organisation en 1948.

L’organisation qui lance un appel à l’action pour lutter contre le diabète souligne la nécessité « d’intensifier la prévention et le traitement de la maladie ».

Dans son rapport, l’OMS souligne que les mesures nécessaires comprennent notamment « le développement d’environnements favorables à la santé afin de réduire les facteurs de risque du diabète tels que la sédentarité et la mauvaise alimentation ».

Il y a aussi le renforcement des capacités nationales pour permettre aux personnes diabétiques de recevoir le traitement et les soins dont elles ont besoin pour prendre en charge leur maladie.

Selon le rapport relève que le nombre de personnes vivant avec le diabète ainsi que la prévalence de la maladie augmentent dans l’ensemble des régions du monde. En 2014, 422 millions d’adultes (ou 8,5% de la population) étaient atteints de diabète, comparé à 108 millions de diabétiques (4,7%) en 1980.

L’épidémie de diabète a un impact sanitaire et socioéconomique majeur, en particulier dans les pays en développement, souligne la publication qui note qu’en 2014, plus d’un adulte sur trois âgé de plus de 18 ans était en surpoids et plus d’un sur dix était obèse.

Les complications du diabète peuvent entraîner un infarctus du myocarde, un accident vasculaire cérébral, la cécité, une insuffisance rénale et l’amputation des membres inférieurs, renseigne encore le document qui signale que par exemple, les taux d’amputation des membres inférieurs sont 10 à 20 fois plus élevés chez les personnes diabétiques.

En 2012, le diabète était à l’origine de 1,5 million de décès, selon le rapport qui indique un grand nombre de ces décès (43%) surviennent prématurément, c’est à dire avant l’âge de 70 ans.

Ces décès, souligne t-on, sont en grande partie évitables, « moyennant l’adoption de politiques visant à créer des environnements propices aux modes de vies sains et l’amélioration de la détection et du traitement de la maladie ».

Pour la prise en charge efficace de la maladie, le rapport met l’accent sur l’utilisation d’un ensemble restreint de médicaments génériques ; des interventions visant à promouvoir les modes de vie sains ; l’éducation du patient afin de favoriser l’auto-prise en charge ; le dépistage régulier en vue de la détection précoce et du traitement des complications.

People
Les Plus Populaires
Les plus commentés
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15