Accueil / International / 44 officiers de l’armée nigériane tués

44 officiers de l’armée nigériane tués

De présumés insurgés de Boko Haram ont tué plus de 44 officiers de l’armée, dont un officier supérieur, lors d’une attaque contre une base militaire dans un village isolé du nord-est du Nigeria, selon des sources militaires et des médias locaux.

A bord d’un convoi de camions lourdement armés, les militants islamistes ont envahi la base de Maitele, dans l’État de Borno, près de la frontière avec le Niger.

De nombreux autres soldats seraient portés disparus après l’attaque de dimanche.

Les assaillants ont également saisi du matériel militaire.

Lors d’un autre assaut, mardi, les militants auraient tué au moins neuf civils et enlevé plus d’une douzaine d’autres dans le village de Mammanti, également dans l’État de Borno.

L’armée nigériane ne s’est pas officiellement prononcée sur ces informations.

Boko Haram et sa faction dissidente connue sous le nom de Province de l’Etat islamique d’Afrique de l’Ouest (Iswap) ont intensifié, ces derniers mois, les attaques meurtrières contre des cibles militaires et civiles dans la région.

Cette dernière attaque intervient alors que le Nigeria se prépare pour les élections présidentielles et législatives de février.

À voir aussi

Nigéria : Une fausse première dame arrêtée

Une femme qui a utilisé diverses fausses identités pour accéder au complexe présidentiel nigérian, afin …

Afrique : Des documents révèlent l’impressionnante présence militaire américaine

La présence militaire américaine en Afrique est bien plus importante que ne l’affirme le Pentagone. Africom disposerait d’au moins …