Accueil / CULTURE / 4e édition de Solimod’ « Les fonds récoltés serviront à faire du social »

4e édition de Solimod’ « Les fonds récoltés serviront à faire du social »

 En prélude de la 4e édition de Solimod’, prévue le 9 mai prochain, la styliste Marième Sèye a tenu un point de presse, samedi dernier. Cette nuit orientée sur le thème : «Solimod’ : la mode au service de la solidarité et du partage», a pour bénéficiaires l’institut national d’éducation et de formation des jeunes aveugles de Thiès et le Daara Serigne Mohsine Diop de Saint-Louis.

La styliste Marième Sèye Gnon Kondé  de « Chalar Couture » organise, le 9 mai prochain, la 4e édition de Solimod’. Aussi, devant les journalistes, renseignera-t-elle que Solimod’ est un évènement humanitaire, festif et optimiste au cours duquel, le complexe Chalar présentera les modèles de sa collection 2015. «Cet évènement permet une levée de dons en numéraires, à travers, notamment, l’organisation d’une tombola et aussi la mobilisation de dons en nature offerts par nos partenaires», précise-t-elle, informant que les véritables bénéficiaires de ces dons sont l’institut national d’éducation et de formation des jeunes aveugles de Thiès (Inefja) et le Daara Serigne Mohsine Diop de Saint-Louis. Le choix de l’Inefja est motivé par une volonté de combattre l’exclusion sociale engendrée par le handicap visuel et la cécité.

«Les difficultés actuelles de la société conduisent au constat que le financement de l’Inefja ne peut plus être accompli par l’Etat seul. Seuls, 15 millions de nos francs ont été mobilisés en 2014 pour servir de budget de fonctionnement du programme national de lutte contre la cécité», a indiqué la marraine dudit institut, selon qui, à ce jour, le bilan de l’appui de Solimod’ à l’Inefja est évalué à 17 millions de nos francs. Le deuxième bénéficiaire de Solimod’2015 est le Daara Serigne Mohsine Diop de Saint-Louis. Marième Sèye Gnon Kondé est fière d’appuyer le développement de ce Daara où elle a effectué ses humanités coraniques. «Notre appui les aidera à terminer les travaux de finition de l’immeuble abritant le Daara, qui peinent à être achevés depuis des années», a dit Mme Sèye. Son métier associé aux paillettes en bandoulière, Mme Marième Sèye a décidé de s’investir dans l’humanitaire et a mis sur pied Solimod’ dont la première édition a eu lieu en 2008. Pour cette 4e édition, il aura fallu neuf mois de travail pour réaliser la soixantaine de tenues de la collection qui sera présentée le 9 mai prochain à Dakar.

Cheikh Moussa SARR

À voir aussi

( 07 PHOTOS) Admirez Le super Sagnsé de Ndeye Ndiaye (Mbettel), 03 différentes Sagnsès à couper le souffle…

( 05 Photos) Adja rayonnante avec son Make-Up