Education

50 millions pour l’éducation- la mairie de Diamniadio casque fort pour les écoles et « dahras »

  • Date: 2 novembre 2015

 La commune de Diamniadio a tapé fort cette année pour aider l’école et ses apprenants. Une subvention de 57.000.000 francs Cfa a été dégagée par le conseil municipal pour améliorer les conditions d’étude et d’accès de ses élèves. Fait nouveau cette année, les « dahras » établis dans cette collectivité locale n’ont pas été laissés en rade.

Et pour le maire de cette commune, Mamadou Moulaye Guèye, cet effort de son conseil municipal revêt tout simplement la signification que l’éducation et la santé constituent les priorités de leurs actions. C’est pourquoi, a-r-il poursuivi, une enveloppe de près de 57 millions de francs Cfa; même s’il reconnait par ailleurs qu’il y a des problèmes et il  y a encore des efforts à faire. « Mais, l’engagement de la commune reste intact par rapport aux préoccupations, parce que compte tenu des moyens dont nous disposerons, nous essaierons d’améliorer sensiblement l’enveloppe destinée à l’éducation, les années à venir ».

Au-delà des écoles classiques du système scolaire qui vont bénéficier de cet appui, les « dahras » établis dans cette zone ont aussi leur part du gâteau. Ce qui fera dire à l’Iman Khalil Touré, au nom de ses pairs arabisants que, c’est peut-être la première fois que l’on voit à travers tout le territoire national, une institution municipale venir au secours des « dahras » installés dans son périmètre communal.

« C’est la première fois et c’est sous le maire Moulaye Guèye. L’année dernière, avec les écoles françaises, nous avions reçu 4 millions de francs et cette année encore, ce sont 5 millions qui ont été dégagés. C’est une façon pour la mairie de montrer  que nous faisons partie de l’école », a-t-il signalé. Même discours du côté des autorités éducatives.

Fatoumata Dramé, représentant l’Ief de Diamniadio, a fait comprendre qu’à travers ce geste destiné aux établissements scolaires et aux « dahras », le maire a montré qu’il était un enseignant. D’ailleurs, elle lancera un appel aux maîtres coraniques afin qu’ils se rapprochent de l’Inspection de l’Education et de la formation.  De cette façon, un partenariat pourra être scellé dans le but de faire bénéficier aux « dahras », des mêmes subventions que reçoivent les établissements scolaires. Ce qui, d’après l’inspectrice, aura indubitablement une incidence sur la mendicité. Car, estime-t-elle, « peut-être que la mendicité ne peut pas totalement disparaître; mais, elle peut être contrôlée ».

Signalons que, en sus des établissements scolaires qui ont reçu ces appuis, les meilleurs élèves et étudiants de la commune ont été distingués par cette commune en les dotant de bourses et d’ordinateurs portables.

Djiby GUISSE

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15