Accueil / CULTURE / 5e édition du trophée prestige : Pout fait sensation

5e édition du trophée prestige : Pout fait sensation

La cinquième finale du trophée Prestige, qui s’est tenue lundi dernier au Cercle messe des officiers, a récompensé les meilleures coiffeuses du pays. Pour sa premiére participation au concours, c’est le salon Ramsès de Pout qui a été désigné vainqueur.

Source: Walfadjri
Le Cercle messe des officiers était à son comble lundi dernier pour assister au sacre. Le trophée Prestige est allé au salon de coiffure Ramès de Pout. Une performance d’autant plus remarquable que le vainqueur en est à sa toute première participation. C’est le salon de coiffure Dabakh Malick de Diourbel qui arrive en deuxième position. Le salon Nogaye de Bargny ferme la marche.

Les salons de coiffure ont démontré leur sens de créativité et la maîtrise de leur art. Ils ont fait preuve d’innovation dans les styles de coiffure. Pour cette année, trois sortes de coiffure étaient en compétition : la coiffure de cérémonie, la création et les tresses. Pour les gagnants du trophée Prestige 2007, ‘ce prix est le fruit de longues années de travail et de sacrifice consentis pour améliorer la créativité’.

La compétition attire chaque année des coiffeuses de Dakar et de certaines régions de l’intérieur, notamment de Thiés, Kaolack, Saint-Louis et Diourbel. La soirée du remise du trophée Prestige a été aussi l’occasion pour son organisateur, Moïse Ambroise Gomis de décorer ‘les anciennes coiffeuses les plus méritantes qui ont contribué au développement du secteur’.

La directrice de l’Ecole internationale de coiffure, Maïmouna Dieng a reçu le Grand prix, symbolisé par un trophée d’or qui récompense ‘les efforts qu’elle ne cesse de fournir pour l’évolution de la coiffure au Sénégal’. Les marraines de cette édition, Sophie Ndiaye, directrice du complexe La Sophie et Adja Thiam de Yacine coiffure ont remis à chacun des trois salons lauréats une valeur de trois millions de francs Cfa en matériels de coiffure. D’autres prix ont étè décernés. Le prix Spécial de la Presse est allé au complexe Eva de Guédiawaye, le prix de la Coiffure Moderne, au salon Rafetna de la Sicap Liberté V.

La cinquième édition du trophée Prestige a connu une participation massive.

Plus d’une soixantaine de salons de coiffure ont été sélectionnés pour les préliminaires. Mais l’innovation de cette année est dans le fait que le lauréat est directement qualifié pour le concours mondial de la coiffure qui se tiendra en France au mois de septembre prochain, sous l’initiative du directeur de Promo-salon, Ibrahima Ndoye.


À voir aussi

Maroc-Sénégal Farssi immortalise les relations historiques entre les deux pays

Professeur titulaire à l’Ecole supérieure polytechnique de Dakar,  Sidi Mohamed Farssi vient de publier un …

«Le réveil des lions» Laye ‘’Ananas’’ dédie une fresque aux Gaindés du Foot

La compagnie de danse, « Lions of Africa », dirigée par Abdoulaye Dieng dit Laye Ananas, a …