Accueil / POLITIQUE / 6 ans au pouvoir: Le RUR dresse le bilan élogieux de Macky

6 ans au pouvoir: Le RUR dresse le bilan élogieux de Macky

Comme pour répondre à l’opposition qui dresse un tableau très sombre de ses six ans au pouvoir du président Sall, le Réseau des Universitaires Républicains (RUR) octroie un bilan élogieux de Macky .

En conférence de presse, le Réseau des Universitaires Républicains (RUR) revendique un bilan « globalement très positif » en 6 ans de présidence de Macky Sall  à moins de quatre mois de la fin de son contrat avec les Sénégalais.

Au chapitre des réalisations dans le domaine de l’enseignement supérieur, Moussa Baldé, Président du Réseau des universitaires républicains (Rur)déclare: « Nous savons tous que notre université publique était en crise profonde. Une crise qu’elle trainait depuis plusieurs décennies. Quand le Président Macky Sall est arrivé au Pouvoir, il a toute suite initié une concertation nationale qui a abouti à un certain nombre de recommandations qui avaient donné lieu à 11 décisions de sa part. Parmi ses décisions, il y avait le fait d’allouer une enveloppe de 300 milliards de Fcfa sur 5 ans aux Universités publiques sénégalaises. Cela pour élargir la carte universitaire de notre pays qui était concentrée sur la cote ouest, mais aussi pour améliorer les conditions de vie des Enseignants chercheurs, des personnels techniques et des étudiants. Concernant l’élargissement de la carte universitaire, il est prévu la 45 Instituts Supérieurs d’Enseignement Professionnel (ISEP) à travers tout le Sénégal. Il y a eu aussi la création de trois nouvelles universités : l’Université de Dakar, l’Université de Kaolack et le Centre universitaire de Kolda. Cela sans compter la prise en charge des questions sociales, notamment la Réforme des grades, la question des retraités, l’augmentation de la capacité d’accueil des Universités publiques et l’augmentation des Bourses et la diminution des tickets de restauration.» Il décerne  une  note de 18/20  au  président Sall.

Etudiants orientés dans le Privé

Sur cette question, le coordonnateur du RUR, par ailleurs Directeur général de la SODAGRI explique que les  universités  publiques  du  pays  ne  pouvaient  plus  contenir  tous  les  bacheliers   par  an. « Et, c’est  le  Chef  de  l’Etat  qui a pris  la  responsabilité   d’orienter  les  étudiants  dans  le  privé.  Une  mesure  saluée  d’ailleurs  par  tout  le  monde », a-t-il indiqué. Il ajoute:  « Par souci de d’équité et de justice sociale, le chef de l’Etat a fait un effort énorme et a décidé que tous les bacheliers soient orientés. C’est un système qui fonctionne très bien parce que je connais des gens qui ont étudié dans des Universités privées et qui travaillent. Il est vrai qu’il y a une dette que l’Etat doit aux établissements privés, mais c’est en passe d’être régularisé. »  « Donc, ce point ne doit pas remettre en cause cette belle idée généreuse  de permettre à tous les bacheliers du Sénégal de faire une étude supérieure », a laissé entendre Moussa Baldé.

Affaire Karim

Sur les constatations émises par le Comité des Droits de l’homme de l’Onu, «il n’y a aucun moyen de rouvrir le procès de Karim Wade», précise Moussa Baldé. Avant d’ajouter : «Personnellement, je suis un peu surpris de ce que les Nations Unies s’intéressent à cette situation où nous avons un prévenu qui a été condamné pour détournement de milliards, pour un pays comme le Sénégal, au moment où on vient de tuer un journaliste et on ne l’entend toujours pas sur cette question.»

Fichier électoral

Quant aux observations de l’opposition sur la fiabilité du fichier électoral, M. Baldé de préciser : «Nous avons voté les législatives, il y a un an. Il n’y a pas eu de problème de fichier. Donc, il n’y a pas de problème de fichier électoral au Sénégal. Nous avons une démocratie mature et l’élection sera organisée correctement. L’opposition sait qu’elle ne peut pas attaquer le bilan du président. Donc, elle essaie de donner une mauvaise perception de notre démocratie», indique-t-il.

À voir aussi

Karim réclame sa pièce d’identité à Aly Ngouille

Après avoir versé sa caution à la Caisse des Dépôts et Consignations, Karim Wade va …

BBY Médina a collecté 19.167 parrains

La Délégation du comité stratégique de Benno Bokk Yaakaar de la Médina a collecté dix-neuf …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *