61 MORTS DANS LE DRAME DE MOUNA : L’hécatombe continue !

Le nombre de Sénégalais morts dans la bousculade de Mouna ne cesse d’augmenter. De 10 personnes décédées à 54 morts, le bilan s’alourdit, avec 7 cas de décès supplémentaires et 4 perdus de vue.

De 54 lors du dernier décompte, le nombre est porté à 61 morts. Quatre personnes sont toujours portées disparues. Ces informations ont été livrées hier par la Cellule de crise et d’aide psychologique aux familles des pèlerins sénégalais. «Ces chiffres datent d’hier vendredi après-midi et sont à manier avec précaution, en raison de leur évolution rapide», a rapporté le ministère des Affaires étrangères, qui faisait face à la presse sur la situation des pèlerins sénégalais. «Il y a une heure, avant ce point de presse (convoqué à 17 heures), les chiffres que nous avons à notre disposition font état de 61 décès enregistrés et 4 perdus de vue», a précisé le Secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur. «Au jour d’aujourd’hui (Ndlr: hier), il faut manier les chiffres avec circonspection, car ils évoluent d’une manière très rapide», a suggéré prudemment Mamadou Kébé, précisant néanmoins que les recherches se poursuivent pour l’identification d’éventuelles victimes. Même si les autorités saoudiennes sont en train d’identifier les cadavres par la biométrie, «le nombre de blessés sénégalais n’a toutefois pas évolué», se console-t-il.

Les 85 traumatismes post-bousculade ne paieront aucun frais d’hospitalisation

Depuis la fin du Hadj, les 85 pèlerins de retour à Dakar et souffrant de traumatisme post-bousculade, suivent actuellement un traitement psychologique dans les structures sanitaires de la place selon le type de traumatisme. «Le gouvernement a décidé de les prendre entièrement en charge.  Au nombre de 85 personnes, ils ne paieront aucun frais pour l’hospitalisation et seront suivis selon le type de traumatisme», a confirmé Kébé. Répondant au nombre exact de blessés  côté sénégalais, il en dénombre 18 qui sont hospitalisées dans les structures saoudiennes. «Nous en avons récupéré 16, les 14 blessés sont rentrés au pays et les 2 autres sont pris en charge par les autorités médicales sénégalaises», a-t-il détaillé.  A signaler que le bilan communiqué dimanche dernier par l’Arabie Saoudite faisait état de 1.051 morts dans la bousculade survenue le 24 septembre à Mouna.

375 pèlerins à Dakar depuis hier

Toutefois, annonce le directeur général de Sénégal Airlines, Mayoro Racine, un vol à bord duquel 375 pèlerins, est attendu cette nuit (hier) à 3 heures du matin. Et dans les heures à venir, deux autres d’une capacité de 750 pèlerins, vont fouler le sol de Dakar. «A l’heure où nous parlons, un vol de 375 pèlerins s’apprêtent à fouler le tarmac de l’aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar. Et il va rester deux vols d’une capacité de 750 pèlerins selon le programme mis en place», a déclaré Mayoro Racine.
D’autres pèlerins bloqués à La Mecque lancent un SOS à Macky Sall

Les informations qui nous parviennent de La Mecque ne sont pas du tout bonnes. Les pèlerins sénégalais continuent de souffrir à La Mecque et cela est sans équivoque et pour cause. Les pèlerins des vols 4, 5 et 6 de la mission officielle sont bloqués en Arabie Saoudite, alors qu’ils devaient rentrer à Dakar depuis 4 jours. Et c’est un véritable calvaire qu’ils sont en train de vivre en ce moment aux lieux saints de l’Islam, a laissé entendre, sur la Rfm, une pèlerine répondant au nom de Salimata Ndiaye qui demande l’intervention du chef de l’Etat. Les récriminations ne manquent pas. «Transport, hébergement, aucune disposition sérieuse n’est prise pour atténuer leur souffrance.

Les problèmes d’organisations et de logistiques sont fréquemment signalés ici à La Mecque », gronde-t-elle de colère. Nous devions rentrer au pays depuis le 4 octobre. C’était clair et net. Mais les organisateurs sont venus enregistrer nos bagages nous laissant seuls au monde. Nous sommes restés sans information de la part du Commissariat général au pèlerinage aux lieux saints de l’Islam. Nous n’avons vu personne avec qui parler», dit-elle avec nervosité. Pis, tempête-t-elle, nous sommes privés de nourriture et il y a des voitures qui viennent nous donner de la bouillie de poule. «D’autres pèlerins ont passé la nuit à la belle étoile».

Et comme si un malheur n’arrivait jamais seul, Salimata Ndiaye de confier amère : «A notre grande surprise, on vient de nous donner une information très grave selon laquelle l’espace aérien est menacé». «Je pense que c’est très grave. Ils n’ont qu’à nous dire la vérité, rien que la vérité», a-t-elle réclamé non sans lancer un SOS au président de la République. Pour cette pèlerine, Macky Sall n’est pas au courant de ce qui se passe ici (Arabie Saoudite). Sinon, dit-elle, il (Macky Sall) allait régler le problème. «Nous sommes fatigués», lance-t-elle comme cri de cœur.

Mouhamadou BA

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15