Accueil / SANTE / 72 h de grève à partir du 2 mai

72 h de grève à partir du 2 mai

L’Alliance des syndicats autonome de la santé (ASAS/And Gueusseum), regroupant deux syndicats: le Sutsas et le Sudtm, maintient la pression sur le gouvernement pour le respect des engagements et accords de 2014

72 heures de grèves, avec une rétention d’informations sanitaires et sociales. C’est le nouveau mot d’ordre qui a été décliné par la plateforme Alliance des syndicats autonome de la santé (ASAS/ And Gueusseum) hier, jeudi 26 avril au cours d’un point de presse au siège du Syndicat unitaire des travailleurs de la santé et l’action sociale (Sutsas). Mballo Dia Thiam et ses camarades ont ainsi décidé de passer à la vitesse supérieure après 48 heures de grève qui s’est soldé par une «satisfaction».

Ce nouveau plan d’action, dans le cadre de la lutte pour le respect des engagements des accords de 2014, démarre à partir du 30 avril prochain. Pour cela, And Gueusseum exige de tous ces militants de rester très mobilisés jusqu’à la satisfaction complète de leurs revendications dans le domaine de la santé. Ainsi, à partir du 30 avril, And Gueusseum va démarrer la rétention des informations sanitaires et sociales. Le mardi 1er mai, une journée d’informations et de mobilisation sera observée. Et, à partir du mercredi 02, l’Alliance des syndicats autonome de la santé – Sutsas-Sudtm /And Gueusseum sera en grève pour 72 heures sur tout le territoire national, avec comme particularité le respect du service minimum et des urgences.

La plateforme ASAS/And Gueusseum a aussi fait le point des 48 heures de grève observée cette semaine. « A l’exception  de quelques rares structures de santé établies dans la capitale, la totalité des 1400 postes de santé et 76 centres de santé ainsi que les 36 hopitaux du niveau 1 à 3 ont gelé leurs activités, ainsi que les structures municipales, durant les 48 heures de grève», a avancé M. Thiam. Comparé à la grève du 18 avril dernier, M. Thiam a déclaré: «on note une amélioration de 7 points, portant ainsi ce nouveau score à 97%, au lieu de 90% pendant la journée du 18 avril».

Rappelons que le paiement intégral des arriérés de salaires des contractuels du plan Jica et Cobra, le régime indemnitaire, l’allongement de l’âge de la retraite de 60 à 65 ans ainsi que la finalisation des travaux du Conseil supérieur de la fonction publique locale et la régularisation des agents de santé communautaire sont, entre autres, les revendications de cette plateforme.

Sud quotidien

À voir aussi

Sida : 22.000 personnes vivent avec le Vih au Sénégal

Au Sénégal, 22.000 personnes sont touchées par la maladie du Sida. Mais selon le président …

Ebola en Rdc : Le Sénégal en état d’alerte !

Les autorités sanitaires du pays sont en état d’alerte maximale. Le ministère de la santé …