Il faut dire qu’il ne faisait pas vraiment profil bas, comme nous le racontions vendredi. Sur son compte Facebook, Nabil Ibelati n’hésitait pas à poster les photos de sa vie de rêve, affichant bouteilles de vin, jeunes filles et piscines de luxe. Mais la cavale du braqueur d’une bijouterie cannoise a brusquement pris fin ce week-end. Selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale, le délinquant a été arrêté par les autorités marocaines à Marrakech. Selon « Nice Matin », il a été interpellé sur la base de renseignements fournis par la DGST marocaine et la diffusion par Interpol d’un avis de recherche international. Considéré comme le cerveau du braquage de la bijouterie de luxe Kronometry en juillet 2013, sur la Croisette à Cannes (1,8 million d’euros en montres), Nabil Ibelati a été condamné par contumace au début du mois d’août à 10 ans de prison par le tribunal de Grasse. La France a demandé son extradition au royaume du Maroc.

Share This:

À voir aussi

Au Cambodge, la mygale se mange et fait office de médicament

Cette araignée est un plat tout à fait commun au Cambodge. Ses pattes velues et …