POLITIQUE

Idy lance un front contre Macky

  • Date: 25 février 2016

Le président du parti Rewmi, Idrissa Seck, a rencontré, hier, son état-major politique. Ce dernier, fort de  557 commandos, est prêt à affronter la coalition présidentielle au prochain référendum. Tous ces Rewmistes sont d’avis qu’il faut combattre le président Macky Sall sur tous les fronts.

Pendant plusieurs heures, le président du Rewmi, Idrissa Seck, s’est enfermé avec le Secrétariat national élargi de Rewmi aux 557 représentants du parti venus des 557 communes du Sénégal et ses représentants dans 42 pays étrangers. Tous ces responsables ont demandé sans hésitation à leur mentor de participer au référendum du 20 mars prochain pour affronter le président Macky Sall. À l’issue des concertations, l’ancien Premier ministre, Idrissa Seck, entouré de ses plus proches collaborateurs a donné la position officielle de sa formation politique. « Face au reniement, face au déshonneur qu’il s’est imprimé, en revenant sur sa parole et en ne respectant pas son engagement plusieurs fois réitéré comme candidat et comme président de la République, le président Macky Sall met chaque citoyen face à une responsabilité historique. Voter ”Non” à son référendum est le choix du parti Rewmi et c’est le choix qu’il entend promouvoir dans tous les cercles de concertations de l’opposition, que celles-ci soient politiques ou issues de la Société civile », martèle Idrissa Seck.

« Macky Sall n’est plus l’homme de la situation »

Pendant son face-à-face avec la presse, Idrissa Seck n’a pas manqué de tirer sur Macky Sall et son choix sur ce référendum. « Voter ”Non” signifie recouvrer la souveraineté du peuple et indiquer au Sénégal, à l’Afrique et au monde que dans la démocratie sénégalaise, le peuple reste en dernier ressort, le seul maître du jeu, le seul maître à bord, et ce message devra être clair pour les dirigeants d’aujourd’hui et ceux de demain. Voter ”Oui” à son référendum signifie donner libre cours, permettre au régime Apr de poursuivre l’affaissement de nos valeurs, de poursuivre la promotion des contre-valeurs, de poursuivre la dégradation continue de notre pays au plan économique, social et moral. En tout cas, il n’est plus l’homme de la situation », peste-t-il.

Ibrahima Khalil DIEME

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15