ACTUALITE

Relisez les GO de Cébé (semaine du 22 au 28 fevrier)

  • Date: 28 février 2016

GO 20 mars : Campagne électorale à péage pour tous Go 20 Mars campagne

À leur tour, les moyens de communication sociale, et la télévision en particulier, accompagnent chaque moment de cette mise en scène politique, à laquelle les journaux télévisuels accordent une place centrale. Et leur pouvoir est justement là, dans le choix de ce qu’il convient de montrer à la télévision, ou des événements qu’il faut créer : depuis les sondages, les interviews, jusqu’aux débats, si importants en termes de campagne électorale et si rentables économiquement.

Le cercle d’influence se noue et l’agenda politique est directement conditionné par l’agenda des médias. Presque jamais gratuitement. Presque jamais à la légère. Il suffit de lire maintenant certains quotidiens, pour voir le mal qu’ils éprouvent en essayant de ménager la chèvre et le chou, ou alors en cherchant à ne pas mécontenter les décideurs, souvent les annonceurs les plus importants.

C’est donc parti pour cette saison. C’est la traite politicienne bien de chez nous, et tout le monde veut en profiter. Malheur aux médias qui voudraient garder toute leur lucidité ! Il ne le leur resterait que l’aide hypothétique à la presse, avec des échelons divers, selon qu’on roule pour ou contre.

GO : Blaise ivoirien ? La bonne blague ! GO  Blaise-Compaoré

Et maintenant, voilà le moment venu. Le fameux sésame vient d’être publié au Journal officiel de la Côte d’Ivoire, en janvier 2016. Assez modeste (une vingtaine de lignes), il est signé d’Alassane Ouattara. Il annonce que suite à sa demande, Blaise Compaoré, né en 1951 à Ouagadougou, est naturalisé ivoirien. De même que François Compaoré son frère.

Ainsi, Blaise Compaoré devrait pouvoir échapper à la justice du pays qu’il a dirigé pendant de longues années. Étant donné les liens d’amitié entre Blaise Compaoré et Alassane Ouattara, une extradition semblait, en effet, peu probable. Surtout après cette naturalisation.Quid de ses crimes ? Vont-ils rester impunis ? Du point de vue du droit en tout cas, il ne lui est pas interdit d’avoir la nationalité ivoirienne. Mais quand Ouattara lui tend ainsi la perche en se f… complètement des mouvements qui ont mené la lutte contre son régime, quand celui qui a livré Gbagbo permet à Compaoré de se soustraire à la justice de son pays, il n’est plus concevable de tirer à boulets rouges sur la Cour pénale internationale (Cpi).

GO Modooouuu ! Gneuwna !!! GO Fada

Eksyl Boy Kébémer. Parait que le Président du Conseil départemental de ladite ville est prêt à répondre à Macky s’il est invité. Il se dit même disponible à participer au dialogue avec « Kor Marie », si toutes les formes sont respectées. D’autant, qu’à ses yeux, c’est une occasion  pour le chef de l’État, de dire ce qu’il pense des violations des libertés fondamentales.
Seulement, en ajoutant qu’il n’est pas un adepte de la politique de la chaise vide alors qu’il perd camarades et adversaires, son truc de dialogue sincère entre le Pouvoir et l’Opposition semble déjà éculé. Et comme nous, on aime bien aller vite en besogne, on en déduit qu’il est allé à « Sangomar » ; le dernier virage.

Fada a d’ailleurs plusieurs raisons d’aller faire un tour au fan’s club que dirige Marième. Un, le Pds l’a quitté, même s’il fait de la résistance, deux, un jeune doit préparer son avenir, surtout quand pointent des mandats à durée indéterminée et des consultations électorales de dépannage. « Dara Nékou si » .Vous pouvez demander à n’importe quel ouztase.

GO Prends ton courage, Khalifa ! 

Khalifa Sall en 2014, à Dakar © Sylvain Cherkaoui/Pour J.A.

Il ne se jette jamais au bain. Même pour commenter l’actualité nationale.

Dans un communiqué qui ressemble beaucoup à un faire part d’une représentation diplomatique, voici ce que Khalifa Sall pense de la girouette de Macky :

« Je prends acte de la décision du président de la République de revenir sur son engagement de réduire le mandat en cours de sept à cinq ans après l’avoir promis entre les deux tours de l’élection présidentielle de 2012 et après l’avoir, après son élection et à maintes reprises, réitéré aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du Sénégal. »

C’est exactement quoi, prendre acte ? C’est quoi ces généralités dignes des commentaires de la rue ?
Un vrai faux opposant au pouvoir ! Difficile de faire de la politique en se cachant.

GO Réponses à « Y en a marre » : l’Apr rate sa cible yen-a-marre2

En nous révélant que les jeunes du mouvement « Y en a marre » sont des racketteurs structurés, des antis-modèles, des voyous, des ivrognes, voire des vendeurs et des fumeurs de chanvre indien. Du moins, si on en croit Amath Diouf et Babacar Lô Ndiaye, tous deux chargés de mission à la présidence de la République, qui sont même allés jusqu’à organiser une conférence de presse pour nous faire partager ces discussions au ras des pâquerettes.

Ces conseillers en question, ont-ils entendu dire que le débat actuel porte sur le prochain référendum et la décision de Macky de respecter l’avis du Conseil constitutionnel en ne bougeant pas « d’un mètre », à la place de la vie privée des gars de « Y en a marre » ?De deux choses, l’une. Soit, ils sont au courant mais à court d’arguments, soit, ils viennent de se réveiller et de décréter que l’essentiel est de participer, comme on dit aux JO.

Alors, de vrais conseillers, ces « tésseunté kat » ?

Cébé

 

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15