ACTUALITE

Relisez les GO de Cébé (semaine du 29 février au 7 mars)

  • Date: 6 mars 2016

GO : Oui ! Tu en fais trop, Ami ! GO Aminata

Voici ce qu’elle dit :
« En Casamance, nous votons Oui. Oui, parce que pour la première fois, après 33 ans de conflit, conflit le plus vieux du continent et crise nationale la plus grave de l’histoire du Sénégal, les Casamançais entrevoient enfin, la fin du conflit. Nous n’avons jamais eu une si longue accalmie depuis 2012. Ne serait-ce que pour cet argument, je vote Oui et appelle tous les Casamançais, de Gouloumbou à Diogué, à voter pour un Oui massif. »
Si on comprend bien, trêve et paix définitive, c’est kif kif pour elle ?
« Oui, parce que la Casamance est la seule région desservie par deux compagnies aériennes. Sénégal Airlines et Transair ont repris des ailes et des couleurs et nous allons vers la baisse du prix du billet d’avion. »
Sait-elle que les compagnies d’aviation dont elle parle sont des Air Inch Allah à cause de leur irrégularité ?
« Oui, parce que nous avons le domaine agricole communautaire de Sédhiou, une expérience sur le point d’être étendue à tous les autres départements de la Casamance. »
-Et si comme tout le monde, elle attendait cette fameuse extension, comme d’autres ont attendu, en vain, la diminution d’un mandat ?
« Oui, parce que nos riziculteurs de la Casamance ont désormais des semences gratuites et de qualité. »

De quels paysans il s’agit, et où, au Sénégal a-t-elle vu des agriculteurs bénéficier de semences de qualité gratis ?

Je vais en rester là. Mais si c’est une journaliste aguerrie, doublée d’une conseillère du Président qui nous sort pareils bobards, il n’y aura plus de raisons de s’étonner de la santé chancelante de l’État.

GO You « Dem Dikk » recommence à circuler 
GO You Dem DIKK

Les turpitudes historiques d’un Youssou Touré ne font plus sourire. C’est plutôt son « Dem Dikk », des plus courts de l’histoire, qui semble indiquer que nous n’en avons pas encore fini avec la pagaille qui a régné sous l’ère Wade, comme le montre tous les jours l’inconsistance de certains plénipotentiaires.Sans s’en référer à personne, comment un ministre de la République peut-il aller sur les ondes d’une radio, annoncer sa démission en direct ? Encore plus grave, comment quelques heures seulement après, peut-il y retourner pour présenter de plates excuses et déclarer qu’il s’était gouré ? C’est ça, l’État qui doit représenter le sérieux ?

On ne peut s’y tromper. Si de tels personnages fantasques comme Youssou Touré existent encore dans les rangs de ceux qui nous gouvernent, c’est qu’on nous avait caché le jeu, et que nous nous étions peut-être trompés en choisissant la relève de 2012. Aucune autre explication possible et cela autorise à penser que des plaisanteries d’aussi mauvais genres suivront certainement, en fonction de l’actualité.

Remettez à plus tard ces questions de gouvernance sobre sérieuse promises…. si vous ne voulez pas nourrir d’autres fruits de désillusion.

GO : Qui trop embrase, mal éteint une moustapha-1

Sûrement des bobards. Je demeure persuadé que si Monsieur le Ministre connait un succès fou, ces derniers temps, il le doit plutôt aux mallettes d’argent qu’il transporte et distribue, pire qu’un guichet automatique. Un vrai arroseur de billets. Que dis-je ? Un trésor vivant à lui tout seul, le Maire. Avec Tapha, plus question de parler de micro-finance. Dites macro-finance, francs et dollars tant son nouveau métier de convoyeur de fonds lui va à ravir. Il connait un succès gratuit auprès des Sénégalais. Il est partout couru. Certaines dames seraient quasi prêtes à l’échanger contre leur mari. Presque gratuitement.
Sauf pour sa ville de Louga et le député Mberry Sylla son ennemi intime, il passe pour être l’homme le plus généreux du pays. Mais d’où tire-t-il tous ses millions qu’il jette galamment au moindre mouvement de femmes qui en fait la demande ? Ce serait intéressant de savoir. Surtout en cette veille de traite référendaire qui voit même des talibés refuser de prendre des aumônes de moins de 100 f.

GO- Une Pm retraitée ne doit pas en chasser un autre GO mimi-touré

« Nama yallah baaal », mais elle ne dit que des c…que même les griottes les plus ancrées dans la tradition, refusent de pérenniser.

Partie présider une cérémonie à Kaolack, elle en a encore profité pour essayer de solder maladroitement ses comptes. Sans le nommer, elle s’en est prise à Abdoul Mbaye, son prédécesseur qui appelle à voter « Non » au prochain référendum. Pour Mimi, nous sommes en démocratie et chacun est libre de donner son avis. Mais si l’ancien PM agit de la sorte, c’est que probablement sa culture, son éducation et ses croyances, ne doivent fondamentalement pas reposer sur ce concept qu’on appelle la loyauté et la reconnaissance.

Autrement dit, si le président de la République a choisi A. M parmi les 14 millions de Sénégalais, pour en faire un PM, c’est une faveur qu’il lui a faite. Par conséquent, « dafa wara faalu goré, wacc goré ».

Toutes ces remarques pourquoi ? En tout cas, là où la Mimi se goure royalement, c’est que son prédécesseur n’a pas attendu d’être PM de Macky pour exister et compter parmi les hommes les plus influents de ce pays.
« Nékhoul ba nékhoul », mais il l’a été bien avant Macky et continuera sans doute à l’être bien après.

Aussi, au nom de la vérité historique, comme disaient les révolutionnaires, Ibrahima Sène et consorts, avant leur blanchissage, c’est vraiment être à court d’arguments que de verser dans l’invective. À bas les querelles de bas étage.

Go Référendum : Et si on votait «  on va voir » ? téléchargement

« Allier le pessimisme de l’intelligence à l’optimisme de la volonté » Antonio Gramsci

Si Macky ne reporte pas son mentholatum (comme dit mon grand-père pour parler du référendum), ça va être compliqué. On risque de ne pas avoir de temps pour savoir ce à quoi il faut dire ”Oui” ou ”Non”, on risque par ailleurs de voir peu de monde se bousculer pour des choses pas trop claires aux yeux des électeurs.
Selon El Hadj Hamidou Kassé, le Ministre-conseiller qui nous parait contradictoire sur ce coup, si on vote ”Non”, Macky Sall va faire 14 ans et continuer à construire le pays. Ce n’est pas ce que veulent les gars de l’Apr ?
Selon Idrissa Seck et consorts en revanche, « si on vote ”Oui”, cela va signifier, permettre au régime de poursuivre l’affaissement de nos valeurs, de poursuivre la promotion des contre-valeurs, la dégradation continue de notre pays au plan social, économique et moral”. Vous y comprenez quelque chose vous ? Et si tout uniment, on votait « peut-être » ou « on va voir », histoire de gagner du temps pour mieux nous imprégner des choses ?

Cébé

 

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15