arton151093

L’ANA va appuyer la ferme de production de spiruline de Ndiaffate

L’Agence nationale de l’aquaculture (ANA) a projeté d’appuyer la ferme de production de spiruline de Keur Mariama de Ndiaffate (Kaolack) pour consolider l’existant et y améliorer les conditions de travail, a indiqué  son directeur général, docteur Maguette Bâ. « Nous avons à cet effet une mission d’encadrement rapproché pour améliorer la production aquacole au Sénégal. Elle est en train de travailler à une diversification de la production spiruline qui est une macro-algue », a expliqué Dr Bâ, au cours d’une visite des installations de la ferme. « Aujourd’hui, il y a une diversification de la production aquacole au Sénégal depuis le niveau des espèces cultivés, jusqu’au niveau des types d’infrastructures », a ajouté le directeur général de l’ANA. Responsable de la ferme de production de spiruline de Keur Mariama de Ndiaffate, le technicien Demba Bâ, a rappelé que la spiruline est une algue connue depuis plus de trois millénaires. « Elle est utilisée à 50% pour lutter contre la malnutrition. Ce qui donne à la ferme une vocation humanitaire. Et les autres 50% de la production sont commercialisés pour subvenir aux besoins de la structure », a-t-il ajouté, soulignant, que la consommation de la spiruline est préventive et curative. La ferme de culture de spiruline de Keur Mariama qui emploie 4 agents permanents est composée de 10 bassins de 50 mètres cubes chacun, a dit Dr Bâ.

aps

Voir aussi

telechargement-3

DONNÉES INFORMATIQUES AFRICAINES La Sonatel lance un « DATACENTER »

La Société nationale des télécommunications (SONATEL) est en train de finaliser les travaux de construction …