téléchargement (7)

Clin d’œil- Ces organes de presse si partisans !

La confraternité est embarrassante. Elle impose le silence et interdit de signaler  les atteintes à l’équilibre dans le traitement des faits politiques. Victor Hugo, en 1852 déjà, dénonçait les journalistes partisans, à la solde obscure de forces politiques ou de puissances financières, qui, sous  des formes subtiles et astucieuses menaient la bataille d’autrui. Il les appelait « Journalistes de courtes robes » !

C’est que le parti-pris est parfois flagrant. Certains organes de presse ont souvent une connexion apodictique avec des gens du pouvoir. Avec ruse, dextérité et maestria, ils portent leur parole, défendent leurs intérêts et vendent leurs images. Souvent, ils le font sans aucune intelligence de sorte que le lecteur, le téléspectateur ou l’auditeur ne fait que pouffer de rire ou secouer la tête.

On met la RTS au banc des accusés ! Mais c’est lui faire un procès d’intention. Organe d’État entre les mains d’un militant du parti au pouvoir, élu local de base qui, avec la Direction générale, tient une sinécure de récompense politique, la RTS managée par qui l’on sait ne peut  que fonctionner de la sorte.

Mais au-delà de la RTS, les citoyens remarquent de plus en plus que certains organes de presse privée, pour des raisons que tout le monde sait, sont subtilement du camp du pouvoir. Ils inclinent d’ailleurs plus pour le Oui que pour une neutralité professionnelle et déontologique.

Domou rewmi

Voir aussi

telechargement-6

INSECURITE ET SERIE DE MEURTRES Oumar fait … Maal aux Sénégalais

Le sang jaillit, coule et coule encore. Les esprits et les regards des citoyens sont …