téléchargement (5)

Développement du projet économique du Sénégal- Le Cabinet Lazareff LE BARS et le MEDS accompagnent la dynamique gouvernementale

REWMI.COM- Le Sénégal va abriter demain jeudi, 31 mars 2016, la 4e édition de la Rencontre Internationale des Droits de Affaires en Afrique (RIDAA). Cet événement à portée internationale, qui se tiendra à l’hotel King Fahd Palace, va permettre aux professionnels et experts des affaires en Afrique, d’échanger, de partager sur les bonnes pratiques des affaires et de réfléchir aux solutions permettant de développer durablement le continent.

Pour cette 4e édition, le Cabinet Lazareff LE BARS, initiateur du concept, va collaborer avec le Mouvement des Entreprises du Sénégal (MEDS) pour  » accompagner la dynamique gouvernementale pour le développement du projet économique du Sénégal ». C’est d’ailleurs, si l’on en croit Benoit LE BARS, expert en droit OHADA du cabinet Lazareff Le Bars, ce qui explique le choix du Sénégal pour abriter la présente édition après la Côte d’Ivoire, l’île Maurice et la France. Approché par la radio Rewmi fm, M LE BARS est revenu sur l’intérêt de ces rencontres.

 » La raison du choix du Sénégal pour les Ridaa qui sont des rencontres d’affaires, des rencontres qui permettent à des investisseurs, des décideurs privés et des décideurs politiques de se rencontrer (…), c’est d’accompagner la dynamique gouvernementale pour le développement du projet économique du Sénégal et, notamment, faire que des opérateurs du monde entier puissent se voir pour parler concrètement des différents projets qui sont notamment portés par le PSE ».

Ces rencontres ont un double objectifs selon LE BARS, qui explique :  » le premier objectif est de faire que les différents professionnels qui accompagnent les projets en Afrique, les juristes, les financiers, les techniciens de tous les secteurs d’industrie, puissent se rencontrer pour mettre en place des projets concerts; et puis, la deuxième dimension, qui est très importante aussi, c’est une sorte de baromètre de la vie des affaires pour l’Afrique de l’ouest pour savoir ou en sont les projets, les états d’avancement, et aussi, avoir des réflexions sur l’évolution nécessaire ou pas de la réglementation, de l’accompagnement des Etats, de la protection des investissements principalement ».

 

 

Voir aussi

arton157601

LE PM ANNONCE 1000 EMPLOIS AVEC L’ARRIVÉE D’UN « NOUVEAU CLUB MED »

Le Premier ministre Mahammad Boun Abdallah Dionne a annoncé, vendredi, à Dakar, la construction d’un …