go-150x150

Relisez les Go de Cebe -semaine du 18 au 24 avril-

GO LOu wankhe di dokhe noor (1)Go : Lou wankhe di dokhe nooor ?

Alors rencontrer une « wankhe » en pleine saison sèche, quand il fait très chaud et sec, est vraiment curieux. Comme ce télescopage dans un grand hôtel dakarois, entre un Colombien, expert en pétrole, et un Espagnol, ancien patron de la société d’hydrocarbure de son pays, la société Repsol. Que viennent-ils exactement faire au Sénégal ? Les deux cocos nous disent, maintenant, travailler pour la Banque de…Dakar (BDD), et cela n’a évidemment pas manqué de faire tilt dans nos petites têtes. Vous connaissez Pablo Escobar ? C’était un célèbre trafiquant colombien de cocaïne. À la tête du cartel de Medellín, il a été l’un des principaux barons de la drogue dans les années 1980.

Vous connaissez ensuite El Tirso de Molina ? De tous les temps, c’est l’un des plus grands bandits de la Catalogne (Espagne).

Ainsi, voir certains de leurs compatriotes douteux, déambuler dans les rues de Dakar et déclarer bosser ensemble dans la même institution financière, moi ça me fout la pétoche. Peur d’un bradage de nos ressources en hydrocarbures (pétrole et gaz) mais aussi peur de la dangerosité de ces deux pistoléros déjà identifiés dans les « Panama Papers ». Il se passe vraiment des choses bizarres dans cette Banque de Dakar (BDD), des choses vraiment pas du tout catholiques…

Et si on se levait, un jour, pour nous apprendre qu’un scandale « Sénégal Papers » allait brusquement éclater ?

GO : Faut aller au charbon, « Mboka »téléchargement

Il a adressé une lettre au Président Macky Sall sur la situation qui prévaut dans son pays, et l’invite à convoquer d’urgence une rencontre à Dakar pour sauver la Gambie dans les plus brefs délais.

Voilà donc un homme de paix. Mais là où nous ne sommes pas d’accord avec His Excellency, c’est quand il pense que des réunions au Sénégal règlent l’affaire. Vous le voyez vous, ce génie de Banjul, allongé dans son transat, en train de lire et de respecter une décision pondue à Dakar ?Soyons sérieux, Monsieur l’ambassadeur ! Les Ouolofs disent : «  mbédioum Kaname, borom moo kay fadial boppame. »

Si vous parvenez à traduire, vous saurez ce qu’il faut faire avec « The Professor » dont le sport favori est de zigouiller ses adversaires avant qu’ils ne montrent trop dangereux.

GO- L’heure des pleureuses pros arrive 12341478_1721181631444288_5853900981291985421_n1449688595

Vous voulez booster votre deuil ou funérailles ? Il existe des tas d’équipes de pleureuses professionnelles presque assermentées, avec des tas d’années d’expérience. Et des prix abordables.

1- Pleurer normal : 200 000 F Cfa (306 €) ; 2- Pleurer et s’enrouler au sol : 300 000 F Cfa (459 €) ;3- Pleurer en s’accrochant aux gens : 400 000 F Cfa (611 €) ; 4- Pleurer en menaçant d’entrer dans le tombeau : 500 000 F Cfa (764 €).

Des réductions sont possibles en fonction du nombre de pleureuses que vous louerez. Un abonnement annuel est aussi disponible. Pour les clients Premiums et réguliers, il y a en bonus un catalogue de pleurs en plusieurs langues.

Qui dit mieux ? PS pour ceux qui sont « morts » de rire derrière leur écran, il existe aussi des pleurs à distance, pour vous, 100 000 F Cfa.

GO : Tu t’en vas…Go Tu t en vas...

Hé oui ! L’ancien président du Groupe parlementaire du Pds a décidé de claquer la porte du Parti Démocratique Sénégalais (PDS). Il vient de l’annoncer, comme la conséquence de ses démêlés avec le parti depuis qu’il avait dit vouloir réformer. « On ne m’associe plus aux activités du parti. Personne n’a rien fait pour recoller les morceaux. Je quitte donc le Pds mais je reste membre du Groupe parlementaire Démocratique et Libéral ».Dont acte. Eh bien, nous n’allons pas épiloguer sur une décision personnelle, somme toute attendue. Mais savez-vous où le jeune député va atterrir ?

Cherchez. Si vous ne trouvez pas d’ici demain, on va vous filer le tuyau. Pas compliqué du reste, il suffit de bien réfléchir.

 

Voir aussi

telechargement

Et si on en parlait… AFFAIRES KARIM, PETRO-TIM, OFNAC, REBEUSS Le Macky : un bloc bloqué

Macky est dans un étroit imbroglio. Il est à la pénible épreuve du pouvoir. Il …