Accueil / ACTUALITES / 91 émigrés clandestins dont deux morts débarqués à Dakar (Photos)

91 émigrés clandestins dont deux morts débarqués à Dakar (Photos)

Quelque 91 émigrés clandestins ont été interceptés à hauteur des côtes mauritaniennes et deux d’entre eux sont morts avant leur arrivée à Dakar, a annoncé, jeudi à la presse, le colonel Alioune Ndiaye du Commissariat du Port.  »Au total, nous avons reçu 89 passagers plus (…) deux cadavres », a notamment indiqué le colonel Ndiaye, selon qui parmi les survivants  »il y a eu six blessés qui ont été acheminés à l’hôpital ».

Source : Aps
 »Le premier ( …) est mort suite à une hypothermie et suite à un accident qui est intervenu quand il a essayé de rejoindre le chalutier par le saut et le deuxième également est décédé quand il a été récupéré par le bateau hôpital également par hypothermie », a-t-il encore dit .

Dénommé  »Esperanza del mar », le bateau hôpital à bord duquel sont arrivés les émigrés clandestins bat pavillon espagnol.

La pirogue dans laquelle se trouvaient les émigrés a chaviré et, selon M. Ndiaye, ils ont été  »dans un premier temps récupérés par un chalutier et qui a fait appel à ce bateau hôpital pour leur venir en aide ».

Il a  »confirmé » que la mort de deux des passagers est survenue  »entre le moment où ils ont été récupérés par le chalutier (espagnol) et leur arrivée à Dakar ».

La nationalité des passagers ne peut être déterminée  »pour le moment », mais une enquête sera ouverte, a-t-il ajouté, non sans préciser :  »ce qui est sûr c’est qu’il y a des Sénégalais, mais il y a un nombre assez important de francophones ».

Six filles étaient dans l’embarcation et l’enquête déterminera la destination des passagers, a encore indiqué le colonel Alioune Ndiaye.

Par rapport au sort qui sera réservé aux autres clandestins, une enquête sera ouverte et  »probablement l’autorité judiciaire sera saisie », a-t-il noté.

 »Le FRONTEX compte continuer dans son action de surveillance de nos côtes et de la mer pour bloquer, arrêter ou retourner toute personne qui tente de partir par la voie maritime de manière clandestine », a assuré l’officier de police.





À voir aussi

Retour sur l’incendie mortel de Guinguinéo : Le père raconte l’horreur

Adama et Hawa, des jumelles, leur sœur Ndèye et leur petit-frère, Serigne Bara, ont péri …

Guinguinéo : 4 enfants d’une même famille périssent dans un incendie

Un incendie s’est déclaré dans la nuit du jeudi au vendredi dans la localité de …