Accueil / ECONOMIE / Après deux jours au Koweït : Le Président Macky revient avec 140 milliards F Cfa

Après deux jours au Koweït : Le Président Macky revient avec 140 milliards F Cfa

La pêche a été fructueuse pour le chef de l’Etat du Sénégal, après deux jours de visite au Koweït. Votre canard proféré avait donné l’information selon laquelle, Macky Sall y était, pour trouver de l’argent permettant de financer en partie son vaste programme de «Yonu Yokuté ». Chose faite. Car, le chef de l’Etat précise : « nous avons pu décrocher le financement du prolongement de la Voie de dégagement nord (VDN) jusqu’à Keur Massar (dans la région de Dakar, Nldr) avec le Fonds koweïtien. Nous allons aussi signer l’accord pour le financement de la construction de la route Louga-Dahra, Touba-Dahra-Linguère, Ndioum-Ourossogui et enfin Ourossogui-Bakel ». Il a aussi évoqué l’ouverture d’une ligne aérienne entre le Sénégal et le Koweït, avec une étape intermédiaire que pourrait constituer, par exemple, Dubaï ou tout autre point qui permettrait de mieux rentabiliser la destination. A sa suite, le ministre des finances, Amadou Kane, dira que le projet déjà signé, concerne le prolongement de la Voie de dégagement nord (VDN) jusqu’à Keur Massar, en passant par Golf, les espaces verts des Hamo, Malika, etc. Il va, selon lui, nécessiter 17 milliards de francs Cfa que le Fonds koweïtien est disposé à mobiliser. Ce n’est pas le seul projet dans le domaine de la construction d’infrastructures routières, les accords concernent aussi les axes Louga-Dahra, longs de 87 km, Touba-Linguère-Dahra sur 115 km ; Ndioum-Ourossogui sur 200 km alors que le projet Ourossogui-Bakel devrait conjointement être financé par le Fonds koweïtien et d’autres bailleurs. La délégation du Fonds koweïtien est attendue à Dakar en décembre pour finaliser tous les autres points d’accord restant à être signés.

REWMI QUOTIDIEN

À voir aussi

Déficit budgetaire Amadou Bâ craint l’aggravation de celui du compte courant en 2018

Réussir Business- Après sa rencontre avec le secteur des microfinances et celui des assurances, Amadou …

Aide publique au développement- Un rapport de l’Uemoa met en exergue les dangers de cette manne financière pour les pays africains

Ouestaf- Les pays de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) ont reçu, durant les trois …