Accueil / ACTUALITES / Chérif Ousseynou Laye s’est éteint

Chérif Ousseynou Laye s’est éteint

C’est au moment de boucler cette édition que nous avons été informés de la disparition, hier, mercredi 1er juillet aux environs de 14 heures, de Chérif Ousseynou Thiaw Laye, petit-frère de l’actuel khalife de la confrérie des Layènes et non moins porte-parole de la famille.
Chérif Ousseynou Laye, fils de Seydina Issa Laye, premier khalife de Seydina Limamou «Al Mahdi», était connu pour son grande culture, mais aussi pour son ouverture à la modernité qui en faisait quasiment un «intellectuel» dans les deux cultures (musulmane et européenne). Brillant conférencier, il savait capter son auditoire pendant des heures, comme il le faisait, très souvent, à l’occasion de commémoration de l’appel historique de «Baye Laye», son grand-père et inspirateur, le «Mahdi».

Chérif Ousseynou Laye Thiaw était, également, l’ami et le confident de nombreux autres chefs religieux, dont les défunts Serigne Abdoul Aziz Sy, Serigne Abdoul Ahad et Serigne Saliou Mbacké. Décédé quasiment à l’heure de la prière du «tisbaar», le guide religieux a été inhumé dans l’intimité, comme il est de coutume dans les grandes confréries religieuses. Sa disparition laisse un vide dans la famille de Seydina Limamou Laye, lui qui était un lien ombilical entre les jeunes Layènes et les différents guides de cette confrérie, notamment l’ancien Khalife, Mame Alassane Laye dit «Baye Rane» et l’actuel, Serigne Abdoulaye Thiaw Laye.

Ces deux dernières années, quand même, on avait remarqué en lui un certain amaigrissement, qui laissait deviner une santé en délicatesse. Sa disparition est une lourde perte pour sa confrérie, mais aussi pour l’Islam tout court, car il n’avait de frontières pour quelque famille religieuse.

Le groupe Promo Consulting, son président et la rédaction de «Rewmi Quotidien» s’associent au deuil qui frappe la confrérie Layène et présentent leurs sincères condoléances à sa famille. Que Dieu l’accueille dans son paradis éternel.


À voir aussi

Procès faux médicament: Les pharmaciens non satisfaits du verdict

Suite au verdict rendu le 04 décembre dernier sur l’affaire des faux médicaments à Touba …

L’éducation en ébullition: Débrayages et grèves à partir demain

Après le secteur de la santé, l’éducation va connaître des perturbations à partir de demain,  …