ACTUALITE

GO- Ibou Niangal sort de sa réserve

  • Date: 10 septembre 2013

Celui-là, ça fait longtemps qu’on ne l’avait pas vu. Le leader du mouvement « Taxaw Temm » n’est pas comme certains politiciens «radiodiffusés ou télévisés» en permanence. C’est l’un des Sénégalais les plus réservés. D’autres diront le plus cassant, le plus « niangue », parce qu’il ne sourit presque jamais, trop sérieux pour encourager des privautés gratuites. Mais quand il crache ses vérités, personne n’est à l’abri. En dénonçant la nomination d’Abdoulaye Daouda Diallo à la tête du ministère de l’Intérieur, par exemple, faut pas croire que c’est une position personnelle. Non. Ibou Niangal ne le connaitrait même pas. Mais, considérant que la rivalité entre partis est rude pendant les élections, il croit que leur gestion doit être confiée à une personnalité neutre et indépendante. Cela, rappelle-t-il, d’autant que sur la base d’un consensus national, il avait été retenu qu’une personnalité n’appartenant à aucun parti politique devait être placée à la tête du ministère chargé des élections, pour plus de transparence. Voilà du Ibou pur et dur, qui n’a pas sa langue dans sa poche. Egalement interrogé sur la situation nationale, il avance qu’il continue de se poser des questions sur la réalité de la rupture proclamée par le chef de l’Etat lors de la campagne électorale. Tout en reconnaissant que des organes ont été supprimés, il n’en continue pas moins à se poser des questions sur la pertinence d’institutions budgétivores telles que les 43 agences nationales actuelles. En d’autres termes, il semble à cet homme austère que le gouvernement fait du pilotage à vue. Et, comme il n’a pas de fans club qui se réunit chez lui le dimanche, parce qu’il ne doit pas être très drôle de faire un «yendou» chez Ibou. Même si sa femme Déguène Fall est tout à fait charmante, il balance ses vérités au premier journaliste venu et continue son chemin.

Cébé


Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15