Accueil / ACTUALITES / Homophobie : Persécutés par les populations au Mali : Ousmane Cissé et Jonas tentent de se suicider

Homophobie : Persécutés par les populations au Mali : Ousmane Cissé et Jonas tentent de se suicider

La bande à Pape Mbaye passe un sale temps du fait de l’homophobie dont elle est l’objet. En effet, ayant fui le Sénégal pour retrouver la quiétude au Mali, le couple d’homosexuels Ousmane Cissé et Jonas, qui avait célébré son mariage à Petit Mbao, y a été victime de persécutions à tel point qu’ils ont tenté de mettre fin à leurs jours.

Source : Le Quotidien

L’homophobie se poursuit pour la bande à l’homosexuel Pape Mbaye. Ses amis qui avaient célébré leur mariage homosexuel à Petit Mbao, Ousmane Cissé et Jeannot Rodriguez dit Jonas, ont failli mettre fin à leurs jours. C’était hier au Mali. En effet, c’est au pays de Amadou Toumani Touré que ceux qu’on appelle les «conjoints» avaient trouvé refuge. C’était aux fins d’y avoir la quiétude qu’ils recherchaient vainement au Sénégal. Mais, au pays de la «njatiguya», leur séjour n’a pas été aussi calme qu’ils l’auraient souhaité. Ici, ils ont en effet fait l’objet de sérieuses persécutions au point de les amener à vouloir se suicider. Le sale temps passé par ces homosexuels a eu la particularité de provoquer l’émoi de la communauté des homosexuels. Dans le groupe des homosexuels parti se réfugier au Mali, l’on note aussi la présence d’un certain Omar Ngalla et du sieur Maguèye Diallo, qui est de la région de Thiès.
La persécution de ces homosexuels au Mali coïncide avec la mise à feu de la maison de leur ami Serigne Mbaye. Un incident qui a été relaté à travers les colonnes de la presse d’avant-hier, mardi. Le fils de ce dernier fait l’objet d’une arrestation. Il lui est reproché d’avoir exercé des représailles sur les pyromanes qui ont voulu détruire le domicile de son père.

Il y a quelques semaines de cela, dans Le Quotidien n°1571, il était fait état de violences exercées sur des membres de la bande à Pape Mbaye au sud du pays. Ces derniers avaient quitté la capitale sénégalaise pour se planquer à Ziguinchor. Et, ici, c’était dans la maison d’un certain Idy Diédhiou que les homosexuels avaient trouvé refuge pour échapper à la furie des populations de Dakar. Tous les homosexuels trouvés sur les lieux avaient été en effet, «blessés dont un grièvement répondant au nom de Lamine Fall». Ce dernier avait même été «acheminé à Dakar, plus précisément à l’Hôpital général de Grand-Yoff (Hoggy) pour des soins d’urgence».


La persécution de ces homosexuels au Mali coïncide avec la mise à feu de la maison de leur ami Serigne Mbaye. Un incident qui a été relaté à travers les colonnes de la presse d’avant-hier, mardi. Le fils de ce dernier fait l’objet d’une arrestation. Il lui est reproché d’avoir exercé des représailles sur les pyromanes qui ont voulu détruire le domicile de son père.

Il y a quelques semaines de cela, dans Le Quotidien n°1571, il était fait état de violences exercées sur des membres de la bande à Pape Mbaye au sud du pays. Ces derniers avaient quitté la capitale sénégalaise pour se planquer à Ziguinchor. Et, ici, c’était dans la maison d’un certain Idy Diédhiou que les homosexuels avaient trouvé refuge pour échapper à la furie des populations de Dakar. Tous les homosexuels trouvés sur les lieux avaient été en effet, «blessés dont un grièvement répondant au nom de Lamine Fall». Ce dernier avait même été «acheminé à Dakar, plus précisément à l’Hôpital général de Grand-Yoff (Hoggy) pour des soins d’urgence».


À voir aussi

Distinctions : Krépin Diatta meilleur jeune et meilleur passeur en Norvège

La presse Norvégienne a décerné le prix du meilleur jeune footballeur de la saison 2016-2017 …

Lutte contre le changement climatique- l’Afrique lance sa plateforme à Bonn

La Journée de l’Afrique a été célébrée ce 15 novembre au cœur de la COP23 …