photo-710048

La BRVM encore en baisse en juillet

La Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) a, au mois de juillet, continué à baisser, les indices BRVM Composite et BRVM 10 reculant de 1,12% et 1,96%, selon la dernière « Lettre mensuelle » de CGF Bourse reçue vendredi à l’APS.

Les contre-performances enregistrées du côté des secteurs agriculture (-6,37%) et finances (-4,31%) ont principalement entraîné le recul du marché, selon CGF Bourse.

Les secteurs distribution et services publics affichent des hausses de 4,20% pour le premier, et +1,17% pour le second secteur, mais cela n’a pas permis de surmonter la baisse de 4% de la BRVM au mois de juin.

« La capitalisation Boursière de l’ensemble des titres cotés s’effrite de 0,84% (5.061 milliards de francs CFA). Celle des titres composant l’indice BRVM 10 se déprécie de 2,70% (3.952 milliards) », rapporte la « Lettre mensuelle ».

Le marché des actions totalise, en fin juillet, 4.365.828 titres transigés, contre 2.456.751 titres en juin, soit une dépréciation de 49,21% de la valeur des échanges mensuels du marché.

La BRVM avait enregistré « une forte hausse » à la fin du mois de mai, selon CGF Bourse.

« Pour la première fois de son histoire, la capitalisation boursière a franchi la barre des 5.000 milliards de francs CFA, ressortant à 5.295,09 milliards le 31 mai dernier, après le record de 5.000,72 milliards le 27 mai et attestant d’une progression de 24,04% en cinq mois », rapportait la « Lettre mensuelle » à l’époque.

La BRVM est la bourse commune des huit pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo.

Aps

Voir aussi

téléchargement (9)

CASAMANCE : 25 ENTREPRISES FORMÉES EN GESTION FINANCIÈRE ET CONDUITE DE PROJETS

Vingt-cinq entreprises spécialisées dans la transformation céréalière, l’aviculture et la commercialisation de produits locaux venant des …