Accueil / SOCIETE / Les Inspecteurs du Travail ne décolèrent pas : La grève continue cette semaine

Les Inspecteurs du Travail ne décolèrent pas : La grève continue cette semaine

Suite à la réunion tenue le lundi 03 mai 2010, le bureau Exécutif du Syndicat des Inspecteurs et Contrôleurs du Travail et de la Sécurité Sociale (SICTRASS) a d’une part procédé à l’évaluation de la grève de 72 heures déjà observée, et a d’autre part décliné les prochaines étapes de son plan d’action.

Dans leur communiqué, les Inspecteurs et Contrôleurs du Travail ont décidé de reprendre «le mot d’ordre de grève de 72 heures, qui a été suivi par la quasi totalité des collègues et membres, sur toute l’étendue du territoire national (les 11 inspections régionales du travail, l’inspection de la zone franche industrielle et la Direction Générale du travail)». Le bureau du Sictrass se félicite de «cette forte mobilisation et de la détermination affichée par tous les camarades». «Cela a été apprécié à sa juste valeur et considéré à cet égard comme un encouragement certain en direction des batailles futures» dit le communiqué. Dans leurs prochains mouvements, ils ont décidé d’observer des grèves séquentielles durant tout le mois de mai 2010 pour les dates ci-dessous: les mercredi 5, jeudi 6 et vendredi 7, les mardi 11, mercredi 12 et vendredi 14, les mardi 18, mercredi 19 et jeudi 20, les jeudi 27 et vendredi 28. A partir du mois de juin 2010, ils vont procéder «à une présence négative» au niveau des Inspections Régionales par un gel total de toutes les activités de conciliation, de contrôle dans les entreprises, de visas d’enregistrement des contrats de travail, de délivrance des attestations (attestation de régularité des entreprises, attestation de chômage, attestation de travail, attestation de service pour les personnes à la retraite, etc), de consultations orales ou écrites entre autres. «Une série d’actions décisives à dévoiler en temps opportun viendra couronner cette phase de lutte» ajoutent-ils. «Le SICTRASS reste ouvert à la recherche de solutions de sortie de crise tout en demeurant ferme et déterminé à aller jusqu’au bout dans la défense de sa noble cause qui vise à asseoir un monde du travail plus juste avec comme credo le respect de la législation et de la réglementation du travail et de la sécurité sociale dans toutes les entreprises » précise le communiqué.


À voir aussi

Afrique: les experts révèlent des preuves que le continent se divise en deux (vidéo)

Annoncé il y a plusieurs années, les experts sont de plus en plus convaincus que …

Thiès : La police s’en prend aux journalistes

Les journalistes venus couvrir la grève des élèves des établissements de Thiès ont été brutalisés …