ACTUALITE

Mankeur Ndiaye espère que la libération des otages sera un pas de plus dans la recherche de la paix en Casamance

  • Date: 10 décembre 2012

La libération dimanche des huit soldats sénégalais, qui étaient détenus par les rebelles du Mouvement des Forces démocratique de Casamance (Mfdc), a été accueillie positivement par l’ensemble des Sénégalais. Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Mankeur Ndiaye, espère que cette libération « sera un pas de plus dans les négociations dans la recherche d’une paix définitive et durable » en Casamance.
Le ministre s’exprimait en marge de la réunion du Conseil des ministres sectoriels sur la mise en œuvre du chantier « Paix et sécurité » dans l’espace de l’Union économique monétaire ouest-africaine (UEMOA). « C’est un geste, la libération de nos otages. Et le président de la République a pris acte de ce geste du Mfdc. Nous espérons que ce sera un pas de plus dans les négociations dans la recherche d’une paix définitive et durable de la crise en Casamance », a-t-il déclaré. Selon nos confrères de l’Aps, « cette rencontre se poursuit jusqu’à mardi, avec la réunion du Comité de haut niveau de l’UEMOA, qui sera présidée à partir de 10 heures par le chef de l’État sénégalais, Macky Sall.

De l’avis de ses initiateurs, elle intervient après la session extraordinaire de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de l’UEMOA, tenue à Lomé (Togo), le 30 mai dernier, et qui portait sur la situation politico-sécuritaire prévalant dans l’espace UEMOA. « La Gambie a joué un rôle de facilitateurs dans la libération de ces personnes, c’est pourquoi le président de la République Macky Sall a exprimé ses sincères sentiments de gratitude au président Yaya Jammeh pour son rôle de facilitateur, qu’il a joué dans la libération de nos otages » a-t-il dit M. Ndiaye. Il renseigne que le chef de l’Etat a également exprimé ses sentiments de gratitude à la Communauté Sant’Egidio, qui a aussi contribué à cette libération ainsi qu’à toutes les bonnes volontés. « C’est le reflet de ce que le président appelle une diplomatie tranquille, une diplomatie de paix et de médiation qui est conduite avec le maximum de discrétion. C’est l’aboutissement d’un travail de négociations », a souligné le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur.

REWMI.COM/NFG


Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15