POLITIQUE

Pape Diop à Oumar Sarr : «Je ne fais pas partie des gens qui ont profité de l’Alternance pour avoir une maison aux Almadies»

  • Date: 14 décembre 2012

Accusé de s’être beaucoup enrichi avec l’alternance et d’être de connivence avec l’actuel Président de la République, avec qui il aurait fait un deal pour échapper aux auditions dans le cadre de l’enrichissement illicite, Pape Diop sort de son mutisme. Depuis Paris où il séjourne, il bat en brèche ce qu’il appelle des accusations graves portées à son endroit par Oumar Sarr.
« Il n’y a pas de deal entre Macky Sall et moi. J’ai été étonné, quand j’ai entendu Oumar Sarr dire que j’ai 87 titres fonciers. Je n’ai pas 10 titres fonciers et ceux que je possède ont été acquis avant l’Alternance », a laissé entendre Pape Diop, avant de préciser : « je ne suis pas de ceux qui ont profité des douze ans que Wade a fait à la tête du Sénégal. Je ne fais pas partie des gens qui ont profité de l’Alternance pour avoir une maison aux Almadies. Je ne fais pas partie de ceux qui conduisent une voiture de 50 millions ». A l’intention de ses ex-frères et sœurs libéraux, l’ancien Président du Sénat déclare : «il faut être lucide, quand on se sépare de quelqu’un, il faut savoir raison garder, au lieu de se mettre à dire n’importe quoi. Car, on ne sait jamais de quoi demain sera fait ». Cette réplique fait suite à la sortie du coordinateur du Pds, Oumar Sarr qui l’avait accusé de tous les péchés d’Israël. A en croire toujours Pape Diop, sa nouvelle formation politique va apporter beaucoup d’innovations aux Sénégalais. « Nous allons former des citoyens exemplaires. Nous comptons limiter le mandat des postes électifs à deux ans. Le maire, le Président du conseil régional, celui du conseil rural, nous allons limiter leur mandat à deux ans. Ce qui permettra à tout le monde, après ces fonctions, de revenir à la vie active, pour le développement du pays », a-t-il annoncé.

Sékou Dianko DIATTA

REWMI QUOTIDIEN

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15